Bruit dément des chaînes hi-fiCHAÎNES HI-FI de voitures, l'été

Une pub de Dodge Caliber 2007 commençait ainsi :

9 HAUT-PARLEURS

458 WATTS (DANGER GRAVE POUR L'ENVIRONNEMENT SONORE, affirme tout de suite le RQCB . )

Voici la source d'un problème rencontré de plus en plus : la musique hyper-bruyante des voitures durant la belle saison. Douleur d’avoir à supporter des chaînes hi-fi de voitures inutilement surpuissantes qui poussent des bruits de batterie, de basse ou de guitare électrique pouvant être entendus jusqu’à trois ou quatre rues plus loin. Pareils bruits répétés pénètrent vos tympans et agressent somme toute votre corps entier. Pourraient vous faire préférer rester enfermé chez vous. C’est dire à quel point la chose ...doit cesser.

Plus une musique est rapide et saccadée, plus elle est agressante. C’est pourquoi les rythmes en rafales et à tue-tête que nous assènent certaines voitures sont intolérables pour le citadin, le marcheur ou la personne assise sur son balcon. On a évidemment le droit d’aimer ce genre de musique hurlée sans ménagement , mais on n’a pas le droit de l’imposer à tous. Simple question d’éthique

Que faire dans le cas des systèmes de sons de voiture poussés à plein volume ?

La loi des villes sur l'interdiction de troubler la paix publique doit être invoquée. Même s'il faut reconnaître que dans le cas des systèmes de son de voitures en marche, on manque de temps pour appeler les policiers, ou ces derniers ne sont pas en mesure de réagir sur le champ à l’appel. On devrait noter le numéro d'immatriculation et souligner l'infraction au poste de police de quartier cependant.

Une politique globale québécoise sur le bruit devra légiférer d'une façon claire sur la question et faire le travail de sensibilisation qui s'impose. Nous formulons une proposition très claire dans le paragraphe suivant.

En attendant que Québec se réveille, certaines réglementations municipales incluent déjà quelque chose de net et de pertinent.

Le règlement montréalais sur le bruit Règlement sur le bruit à Montréal - R.R.V.M.c.B-3 mentionne clairement que les autos discothèques, les autos canons dont nous parlons dans cette section ne sont pas permises. On y lit ceci

(B-3) 6. Outre le bruit mentionné à l'article 4, est spécifiquement prohibé :

4º le bruit excessif ou insolite provenant de la radio ou d'un appareil propre à reproduire des sons dans un véhicule automobile .

haut

Niveau de bruit produit par les systèmes de son de voiture

Photo of large auto speakers

Une étude menée en 1992 par Ramsey & Simmons a montré que plusieurs systèmes audio pour voiture atteignaient des volumes sonores compris entre 84 et 108 décibels. (1)

Or 108 dB(A) c’est près du bruit de la scie mécanique et du marteau piqueur (qu’on évalue à 110dB(A)) et qui présente un risque à l’audition s’il y a exposition plus de 1 min/jour.)

Au nom du civisme et de la qualité de vie des citoyens, pour que marcher dans nos villes reste ou redevienne quelque chose d’agréable, le Regroupement québécois contre le bruit formule la suggestion suivante :

qu’une législation toute simple entre en vigueur interdisant aux automobilistes de pousser le volume de leurs puissantes radios (ou systèmes de son) plus que pour leur usage personnel, à défaut de quoi une contravention leur serait remise.

Les automobilistes n’ont qu’à :

conserver leurs vitres baissées et/ou à réduire de toute manière de beaucoup le son de leur puissant système.

Libre à l'automobiliste, dans l’espace privé, d’utiliser son casque d’écoute et de pousser le volume comme il le désire. Mais certainement pas sur la voie publique.

Comme on l’a fait pour certains parcs nationaux québécois (Mont-Tremblant et Orford, par exemple) le message est simple : il s’agit de faire comprendre aux gens que la musique qu'ils écoutent doit l'être pour eux-mêmes et non pas contre les autres. Civilité de base.

Comme l'écrivait le journaliste Louis-Gilles Francoeur dans le Devoir du 1er juin 2007, l'été ramène hélas en ville une foule de bruits excessifs inutiles qui ne devraient pas exister "sans oublier les ghettoblasters dans les parcs et, sur la rue, ces autos débiles dont les pulsions rythmées font vibrer la carrosserie d'une autre voiture à 15 mètres et les tympans de tout le monde à 25 mètres."

---

(1) Cf. le site web : french.youth.hear-it.org

N.B. L'illustration au début de ce paragraphe est empruntée au site Noise Free America. haut

auto-canons (boom cars) et caissons d'extrêmes graves : UN terrorisme acoustique !

Les caissons de basse (ou d'extrêmes graves) sont de véritables calamités lorsque utilisés par des automobilistes sans discernement.

Un subwoofer (terme anglais) est un haut-parleur d'infra-graves. En pratique, plutôt un haut-parleur d'extrême-graves. Dans le langage courant, il désigne le haut-parleur (et par amalgame) l'enceinte destinée à reproduire les fréquences inférieures en général à 100Hz (familièrement "sub"), sur de très nombreux équipements audio.

En français, nous proposons de parler d'autos-canons, là où les anglophones parlent de "boom-cars". Nous empruntons ci-dessous à l'excellent site américain LOWER THE BOOM un échantillon de publicités renversantes utilisées par les fabricants pour vanter les systèmes de son de voitures proposés aux consommateurs. On comprend mieux après lecture de ces publicités à quel point lorsque nous parlons d'agressions sonores, nous n'exagérons rien. En fait, ce qu'on lit ici donne froid dans le dos mais illustre l'incivilité qui est en train hélas de se développer. Quand on parle de

- " faire faire une crise cardiaque aux plus de 40 ans,

- "de faire éclater des têtes et des oreilles,

- "de décrocher des rétines,

- "du grand plaisir de déranger des gens un "mille" plus loin,

- "d'ébranler les vivants et de réveiller les morts " , il y a de quoi réfléchir au profond malaise de civilisation que nous observons et dénonçons. Jugez-en par vous-mêmes !

Manufacturers

Advertising

Here are real examples of manufacturers' advertising. You don't see them because they don't want you to see them. They appear in magazines that are published by, and generate wealth for, the noise industrial complex.

It should give you plenty of insight as to the manufacturers' ethics , and the mindset of the boom car operators. There is no doubt that this is all about the money-making process winning out over the rights and health of human beings.

Our social fabric begins to rip thusly ...

"Either we love bass, or hate your neighbors"
(JBL, Harman Kardon)

"Disturb the Peace"
(Sony)

"All New Ways to Offend."
(Sony)

"Performance they'll hear a mile away"
(BoltOn)

"Shake the living; Wake the dead"
(Cervin Vega)

"Cold Blooded"
(Viper)

"Lethal Assault"
(Lightning Audio)

"...achieving the sound your neighbors fear."
(Sony Xplod Car Audio)

"No escape from the hellacious pounding of the subwoofers and the aggressive in-your-face power"
(Directed Electronics Corporation)

"It's not my remote---it's my detonator!"
(Sony XPlod)

"Disturb, Defy, Disrupt, Ignite"
(Pioneer Electronics)

"Put the over forty set into cardiac arrest."
(Prestige Audio)

"Head-Splitting, Heart-stopping, Ear-shattering, Mind-numbing, Retina-detaching MX Audio Thunder 9500 Subwoofer."
(MTX Audio)

"You want the bigggest badddest speakers and amplifiers you can afford. Of course you risk a certain lack of appreciation from your neighbors, or maybe the whole town, ... but what the hell."
(Electronix Warehouse)

This is the advertising as presented to perpetrators of sonic assault. It leaves no doubt that this multi-billion-dollar-per-year industry, and their patrons, know exactly what effect they are having on others. Allow us now to reiterate with confidence the claim that was made on this Web site home page:

" Our quality of life has been devistated through the unconscionable greed of the manufacturers who market the misuse of infrasonic technology and promote audio terrorism to those who have no sense of empathy or respect for the rights of others . "

haut

D'immenses concours de bruits ! Qui terrassera le plus avec des sons sur-amplifiés ?

Ce qui suit peut être lu dans http://essencedutuning.pioneer.fr/news/news/news04.html

Ouvrez bien vos yeux (en souhaitant que vos oreilles soient à l'abri). Voici le texte :

"Kyle et Scott Owens grands vainqueurs du championnat du monde de SPL

Le TEAM EDGE AUDIO ET PIONEER

" Une fois de plus Pioneer a démontré l'efficacité de ses produits, lors de la dernière finale du Championnat du Monde de SPL à Louisville dans le Kentucky, les 13 et 14 Octobre 2006. Le Team Pioneer, composé de Kyle et Scott Owens, remporte deux écrasantes victoires dans les catégories très disputées Extrem 2 et Extrem 5+. Avec des scores de respectivement 176.4 et 178.3 décibels ( RQCB : ça tient du délire de vanter les mérites de vacarmes pareils), ils laissent loin derrière eux tous leurs adversaires avec 3 Décibels d‘avance. Attention, 3 décibels représentent le double de niveau sonore ! Evidement il est difficile d'imaginer un tel niveau sonore puisque rien de tel n'existe dans notre quotidien. Seul le décollage d'une fusée peut rivaliser avec ces véhicules."

Le Ford Scion XB de Kyle est équipé d'une source Pioneer P9X, de 2 subwoofers TSW8102SPL de 38 centimètres, 8 Amplificateurs PRS D5000 SPL et 24 batteries. Il est surélevé de 75 Centimètres grâce à des suspensions de 4x4 Toyota. Non pas pour faire du franchissement mais pour libérer la place pour le rack de batteries situé sous la voiture. Un travail de titan ! Le Ford F250 de Scott Owens est lui équipé d'une source Pioneer P9X, de 12 subwoofers TSW5102SPL de 30 centimètres et 48 amplificateurs (!). Le tout est alimenté par 72 batteries, pour une puissance totale de plus de 72000 Watts RMS ! Une puissance à faire pâlir d'envie n'importe quel groupe de Rock sur scène. (le RQCB souligne : C'est ce genre de pratiques qu'on veut répandre dans les rues de nos villes au Québec - enthousiasmant ?)

Poursuivons la lecture :

L'intérieur des deux véhicules est renforcé pour supporter de telles pressions, les pare-brises sont blindés et les portes boulonnées pour éviter de céder sous la pression. Quand aux caissons, ils sont issus de nombreux tests et de centaines d'heures de travail réalisées avec les ingénieurs de Pioneer.

Avec un tel équipement, Scott Owens remporte en plus de son titre l'Extrem Cup pour avoir atteint le plus gros score de cette finale mondiale toutes catégories confondues.

Félicitations à eux."

(note du RQCB : C'est bien autre chose que des félicitations qu'il faut adresser à de pareilles bêtises !)

haut

Notons le langage utilisé par Pioneer !

CITATION :

"Avec le subwoofer KFC-WPS1002D , le mot puissance (le RQCB souligne)prend tout son sens.
Développant 2 x 500 W, le KFC-WPS1002D est un véritable arsenal sonore (le RQCB souligne) au service d'un équipement autoradio d'envergure.
Sa conception double bobine, son châssis en aluminium moulé avec dissipateur de chaleur et son bornier plaqué or sont les preuves évidentes qu'il s'agit là d'un caisson de basses haut de gamme, dont la qualité des graves et la finesse sonore sont incontestables.
Il dispose en plus d'une solidité à toute épreuve grâce à son système de suspension en caoutchouc permettant une stabilité optimale.
Le subwoofer KFC-WPS1002D viendra compléter les plus importantes configurations audio embarquées pour fournir les basses les plus puissantes et les plus percutantes (le RQCB souligne) tout en conservant une qualité audio exceptionnelle."

Avec tous ces gadgets tonitruants et inutiles, de toute évidence on travaille à améliorer notre qualité de vie. C'est certain, non ?

haut

Pub d'auto canon

Il faut dénoncer le genre de pub comme ci-dessous. Et trouver triste que la Presse (27 juin 2007) l'ait publiée. Parce que cela encourage l'usage d'équipements inutilement surpuissants qui agressent autrui. Encourage l'incivilité. Sinon, pourquoi vouloir que les ondes sonores puissantes (voir les ondes sonores derrière la voiture) se propagent à l'extérieur, jusque dans l'espace collectif ? Dérangeant ceux qui n'ont aucune envie d'entendre cette musique tonitruante. Pareille pratique est inadmissible.

haut

la culture du "char"

"Hear it, mononcle !" Je vais vite et je fais du bruit, donc je suis. Telle est la sotte culture qui se répand au Québec.

À la suite du décès d'une fillette à l'île Perrot en octobre 2007, fillette tuée au fond par un chauffard adepte de la vitesse et disciple du culte de la bagnole et des multiples gadgets technologiques qui aujourd'hui l'accompagnent, un lecteur du journal le Devoir a écrit le texte qui suit. Il vaut la peine d'être lu. Parce que d'une grande justesse. Il est de M. Marc Boucher, de Laval.

http://www.ledevoir.com/2007/11/06/163276.html

Échantillon de bruit infâme de systèmes de son de voiture. Une "jouissance" pour certains tolérable en privé - on n'a alors rien à dire - ; sauf que voilà : qu'on n'impose pas la chose ni dans le voisinage ni dans l'espace public !

http://www.youtube.com/watch?v=krvPVHJNgI4

BOOM BOOM DE CHARS - ÉCHANGE PASSIONNANT ENTRE JEUNES

Lisez ici un échange entre adolescents qui trouvent ridicule eux aussi le fait que des autos explosent de musique bruyante.

http://www.kwad9.ca/articles/02062009-boom-boom-de-char

Témoignages

LA CAROSSERIE EN VIBRE

Je ne peux pas supporter la «musique» que ces jeunes conducteurs nous forcent à entendre en poussant le volume au maximum et en s'assurant bien que toute les vitres sont baissées ; au point que la carrosserie en vibre. En pleine nuit, il m'arrive de me faire réveiller par ce bruit infernal et j'avoue que je pense parfois à des moyens extrêmes qui les empêcheraient d'agir ainsi ; bien sûr, je ne les mettrai pas à exécution, je ne supporte pas la violence.

Gilles Fournier, Repentigny, Qc

Note du RQCB : Bravo pour la retenue ! Nous désapprouvons tout autant tout moyen violent ! Mais nous comprenons tellement votre irritation. Les travaux scientifiques montrent d'ailleurs de quelle façon il est hautement probable que pareil excès de bruit puisse produire l'irritation que vous éprouvez.

LES SYSTÈMES DE SON AMBULANTS

Vous pouvez me compter parmi vos adhérents. Une chose qui m'exaspère au plus haut point (parmi tant d'autres) est le bruit des tondeuses... Au Centre-Ville, par ailleurs, il y aussi ces systèmes de son ambulants (ceux des voitures) et les sytèmes de son avec subwoofer dans les appartements (un promoteur immobilier très au fait des techniques d'insonorisation m'a dit que rien ne peut insonoriser contre ces systèmes de son).  Il y a tellement à faire pour devenir une société sensibilisée à la nécessité de réduire tous ces bruits qui empoisonnent l'existence.

Michel Monette, Québec, Qc

JE ME FAIS RÉVEILLER

Ça fait du bien de savoir qu'il existe une organisation comme la vôtre. Je demeure sur l'île de Montréal sur une rue très passante. Presqu'à toutes les nuits, je me fais réveiller par un son de basse provenant d'une radio d'automobile. Y a quelques semaines, le bruit était tellement prononcé que ça faisait vibrer des objets dans ma chambre.

Pierrot, Montréal, Qc

BOUFFÉE D'AIR FRAIS

Découvrir votre site et le lire a été comme une bouffée d'air frais ! C'est Cyberpresse qui m'a fait découvrir votre site et j'en suis bien heureuse. Il y a longtemps que le bruit excessif m'irrite au plus haut niveau et je me sens souvent comme si j'étais la seule.

La voiture à elle seule est un gros problème ; des systèmes de son hyper-puissants dont la basse fait vibrer toute ma maison, et ce lorsque le véhicule est à plusieurs blocs de chez moi, aux silencieux défectueux, ou pire encore, ceux qui sont modifiés pour être plus bruyants (un non-sens). Sans parler des scooters irritants qui ont un son très aigu, et qui sont souvent achetés par ou pour des jeunes qui s'en servent sans arrêt.

Comptez-moi dans vos rangs.


Claudia Schiffo, Gatineau, Qc -

VIVRE SANS AGRESSION

C'est à la suite de la parution d'un article dans le Journal de Chambly que j'ai découvert votre mouvement. Il est grand temps que les citoyens qui désirent avoir la paix et vivre dans un environnement calme et sans bruit se regroupent. Les agresseurs sonores tels que les postes de radio des voisins en plein air, les bruits excessifs émis par des voitures (échappement et musique agressive à basses fréquences) doivent être interdits partout dans les régions résidentielles. Le bruit des VTT et des motoneiges doit aussi être réglementé.

Nous souhaitons vivre en paix, i.e. sans agression sonore.


André Lachaine, Richelieu, Qc -

JE SOUHAITE ADHÉRER

Je souhaite adhérer à votre regroupement. Les bruits qui m'irritent le plus :
- La musique que certains commerçants nous imposent au-delà des limites de leur commerce, voire sur le trottoir et dans la rue, en plaçant un haut-parleur dehors
- Les boums-boums en provenance des voitures dans lesquelles la musique est si forte que le sol en tremble et tout mon appartement en vibre.
- Les bips qui servent à indiquer aux propriétaires de voitures que les portes sont verouillées et les systèmes d'alarmes qui déclenchent à tout moment et qui ne fait réagir personne.
- Les motos (Harleys) qui pétaradent outrageusement.
- Les voisins de camping ou de ville qui pensent que tout le monde apprécie leur musique.
- Etc.

Merci !

Geneviève Taillon, Québec, Qc - 29 janvier 2009

LES "AMPLI" D'AUTOS À LAVAL

Le bruit dans le secteur de Laval ou j'habite est infernal avec ces ampli d'autos. Été comme hiver au bord de l'eau les gens stationnent 4 ou 5 voitures et ouvrent le son au maximum. Et de plus, sur la rue parallèle à ma résidence, des autos se stationnent et les gens ouvrent le radio a pleine capacité et passent des heures a nous harceler !!!

Ce que je ne comprends pas c'est que la ville de Deux-Montagnes se trouve de l'autre coté de la rivière et après avoir subi du bruit infernal venant de Deux-Montagnes, j'ai logé une plaine et pouf, 15 minutes plus tard plus rien. À Laval, nous n'avons pas ce même respect des gens car les policiers ne font rien. Est-ce que certaines municipalités ont des règlements contre le bruit supérieur a un certain nombre de décibels ? Cela me fait un bien énorme d'en parler.
Mettez mon nom sur la liste svp:

Carmelle Pelletier, Laval, Qc - 20 avril 2009

LES AUTOS-CANONS, LES "SUB", C'EST CE QU'IL Y A DE PIRE...

Bonjour,
J'habite sur une rue passante. Lorsque j'ai signé mon bail, je ne m'attendais pas à ce que ce soit paisible. Je savais qu'il allait y avoir des autobus qui passeraient, des gens qui allaient crier et klaxonner... Mais ce n'est pas du tout ce bruit qui me dérange...
Ce sont les voitures qui passent avec leurs pots d'échappement modifiés - et ils ont toujours une conduite "sportive" pour s'assurer que tout le voisinage s'en rendra compte ! - et les "sub" (autos-canons, boom cars) .  Je pense que les Sub sont pires que tout. Il y a une dizaine de conducteurs que je vois passer à tous les jours et certains d'entre eux peuvent passer une dizaine de fois à l'heure ! Qu'est-ce qu'ils foutent ?! Je ne le sais pas mais je les entends arriver à plusieurs rues de chez moi, et tout tremble !
Je ne comprends pas ce qu'ils ont dans la tête. Je trouve ça d'un égoïsme... Ils veulent attirer l'attention et c'est réussi ! Je ne comprends pas comment il se fait que ce ne soit pas illégal. J'ai fait plusieurs plaintes l'année dernière contre un automobiliste en particulier parce que je devenais enragée lorsque je l'entendais arriver, c'en était au point où je lui lançais des choses sur sa voiture, ce qui a bien sûr créer un gros conflit mais je n'en pouvais plus. La police lui a donné des avertissements mais il a continué à se promener avec sa musique toujours aussi forte... et maintenant, ils sont une dizaine à être aussi bruyants que ce c...
J'espère qu'une loi passera une fois pour toute afin d'interdire ce genre de pollution avant que je finisse par lancer une brique sur leur voiture ! Je commence à penser à déménager, je trouve ça fâchant parce que j'adore mon appartement.
Je suis vraiment contente de voir que je ne suis pas la seule à être exaspérée par ces conducteurs. Oui, inscrivez-moi à votre liste d'adhérents.

Annie, membre de la région de Montréal, Qc - 12 mai 09

TOUT VIBRE...


J'ai entendu parler du RQCB par courriel.

Les nuisances sonores qui m'irritent le plus, ce sont les voitures qui ont un système de son qui fait vibrer tout ce qui se trouve à moins de 20 mètres...

(Insensé, en effet !)

Clément Dupuis, nouvel adhérent de Saint-Paul (Lanaudière) - 13 mai 2009

SOURCE DE POLLUTION SONORE MAJEURE


Suite à l'article de Josée Blanchette dans le Devoir, veuillez m'inscrire à la liste d'adhérents. J'ai dû quitter Montreal à cause des bruits des systèmes de son des voitures. Cette source de pollution sonore est prioritaire selon moi puisqu'elle se produit 12 mois par année.
Merci


Yvan Fontaine, Longueuil, Qc - 6 juin 2009

 

CE QUI M'IRRITE LE PLUS


Les nuisances sonores qui m'irritent le plus sont : a) les silencieux bruyants, b) les Boom Boom cars !...


José Mangana, Rouyn-Noranda, Qc - juillet 09

D'UN SYMPATHISANT DE QUÉBEC

Les nuisances sonores qui m'irritent le plus sont les motocyclettes et la musique à tue-tête dans les automobiles (avec basse amplifiée).

J.-F. Lahos, Québec, Qc - été 09

DISCOTHÈQUES MOBILES

La lettre qui suit a été publiée dans la section Forum du journal La Presse le 28 août 2009. Son auteur ne connaissait pas notre existence. Il nous a permis de reproduire sa lettre plus qu'à propos dans le site du RQCB

On s'est attaqué avec succès à la fumée secondaire. Quand nous attaquerons-nous à la pollution par le bruit ? Il n'y a rien de plus désagréable que d'être coincé dans un bouchon de circulation ou en attente d'un feu vert à côté d'un automobiliste qui partage sa musique forte aux sons « distortionnés ». Même les vitres fermées, les autres automobilistes ne peuvent se détendre en écoutant leur musique à un niveau sonore normal. Ils doivent subir cette pollution sonore souvent antisociale. Lorsqu'un voisin dérange, il est possible de lui demander un peu de collaboration ou, si nécessaire, de se plaindre pour nuisance publique. Mais quel recours avons-nous contre ces « discothèques mobiles » ?

Bernard Benoît, Salaberry-de-Valleyfield

LES SUBWOOFERS D'AUTOMOBILES, LE PIRE SELON MOI...

Voici les nuisances sonores qui m'irritent le plus. Le son inutile de certains automobilistes : les subwoofers (le pire selon moi), les crissements de pneu, les échappements modifiés, les klaxons sans raison valable (on doit l'utiliser seulement pour éviter un accident) En matière de "loisirs" : les motocross, les pétards à mèches (c'est pas interdit ici ?), les feux d'artifices (il existe pourtant des feux d'artifices tout aussi beaux mais moins bruyants).
Et ceux qui prennent le transport en commun et dont j'entends la musique de leur lecteur MP3 même si je suis à 6 bancs de distance !
Je rêve au jour où je pourrai vivre dans une ville où on se
sent calme.

Michel Blanchet, 34 ans, Brossard, Qc - 25 sept. 2009

LES AUTOS-CANONS

Les nuisances sonores qui m'irritent le plus :

- Une autoroute à proximité d'un quartier résidentiel

- Les autos-canons qui font boum boum jusque dans mes os et au niveau de mon coeur.

Je peux donner un coup de main, manifester, signer des
pétitions, faire du bénévolat de temps en temps.

Anne-Marie Laliberté, Saint-Jean-sur-Richelieu, Qc - 18 avril 2010

LES SUR-AMPLIFICATEURS D'AUTO


Inscrivez-moi comme adhérent, je vous prie.

Nuisances sonores qui m'irritent le plus : les silencieux (qui n'en sont pas du tout) et les sur-amplificateurs d'auto, contre lesquels je me bats sans succès depuis 2003. De quelle manière ai-je entendu parler du RQCB : par Internet, ce matin-même.

Pierre Bédard, Québec, Qc - 31 mai 2010

DE BELOEIL

Les nuisances sonores qui nous irritent le plus : les extrêmes-basses (boum-boum) dans la musique diffusée par les voisins ou les jeunes en voiture.

Danielle Hevey, enseignante, et Alain Lemonde, Beloeil, Qc - 24 juillet 2011

À LAVAL

J'ai entendu parler du RQCB dans la revue Protégez-vous du mois d'août. Les nuisances sonores qui m'irritent le plus, ce sont les systèmes de son bruyants dans les voitures, les habitations, les bateaux. Suivent les aboiements de chiens et les véhicules volontairemet bruyants.
Je rêve au jour ou nous serons en mesure de former un lobby
assez puissant pour annhiler comme il se doit toutes les sources de bruit exagérés et intempestifs.

Daniel Denoncourt, Laval, Qc - 18 août 11

À ST-EUSTACHE

La nuisance sonore qui m'irrite le plus, ce sont les systèmes de son des voitures hyper-bruyants, suivi des échappements modifiés justement pour être plus bruyants.

Jean-Martin R., sympathisant deSt-Eustache - 27 août 2011

À MONTRÉAL

Après les voitures sans silencieux adéquats, le fléau sonore qui m'irrite le plus, c'est le bruit dément des CHAÎNES HI-FI ultra-bruyantes de voitures. Je ne me possède plus - Au secours !

Pierre T., sympathisant montréalais - 30 août 2011
..

LE BRUIT : ENNEMI NO 1 DE L'AUDIOPHILE

Une discussion intéressante à lire dans le Web :

http://www.quebecaudio.com/forums/index.php?s=f0e26838fd6eaacd337b59ae73e9b76d&showtopic=13849&hl=

LES HYPOTHÈSES D'UN VISITEUR - SYSTÈME DE SON D'AUTO ET TRAITS DE PERSONNALITÉS.
 
Aucune recherche n'a été faite à ce sujet, mais l'utilisation, l'extravagance et l'exagération des subwoofers semblent dédiées à des individus particuliers. J'ai remarqué que les utilisateurs (étaient en pourcentage à peu près égale à 33 %) étaient divisés en trois catégories distinctes; soient :

  1. La bagnole très ordinaire accompagnée d'un chauffeur de même type, en grande partie, cet individu exerçant un métier ou le travail à la chaîne domine son emploi du temps.
  2. En deuxième lieu : L'auto modifiée avec le kit complet du « M'as-tu vu ? », accompagnée encore une fois du type très ordinaire qui exerce en général un métier de travail à la chaîne.
  3. En troisième lieu : l'auto hyperclasse ou haut de gamme accompagnée cette fois-ci, d'un chauffeur qui fait partie de la classe des riches en peine d'amour.

Qu'ont en commun ces trois chauffards envahissants l'audition de l'environnement? La même caractéristique que le « plus que tatoué », le punk ou l'extravagant c.-à-d., une très basse estime de lui. Si ces gens savaient ce qu'ils communiquent lorsqu'ils partent leur système de son à sa limite ou tentent d'envahir l'environnement sonore. Des gens qui me font pitié. Le genre d'individu à cacher sa dépression profonde en s'aliénant par le bruit qui l'empêche de ressentir sa détresse intérieure. Ces gens qui tentent désespérément de flatter leurs égos démolis et amoindris en attirant l'attention par l'envahissement sonore de l'environnement, devraient réaliser que les têtes, qui se tournent vers eux à leurs passages cacophoniques, n'ont qu'une idée en tête. « Yé pas heureux lui, comme dirait Julien dans le film, Les Boys ».

Comme société, nous ne pourrons rien faire pour conscientiser cet individu en perte d'estime de soi. « Et que té pas à mode » nous répond-il ou « Ça pas rap, qu'est-ce que tu fais là man ».

Toutefois si la société n'est pas autorisée à forcer un individu à se respecter soi-même, cette même société a le devoir et l'obligation d'apprendre et d'obliger un individu à respecter les autres. D'autant que cet individu, qui refuse de s'occuper de ses souffrances, les fait subir et encaisser aux autres.

Je rêve du jour où les « Harley Davidson à silencieux tranchés », les mobylettes à nids d'abeilles modifiés, les automobilistes trafiquant leur système d'échappement, les « Ordinaires » à système de son, autant en auto que sur leur patio ou dans la maison où les subwoofers font vibrer le sol à 4 sur l'échelle de Richter et le proprio de chien jappeur, se fassent coller une contravention à chaque occasion.

Rock Marcoux,