projet de loi sur les véhicules hors route : négation de droits fondamentaux

Motoneige

3-12-10

Il n'existe aucun endroit dans le monde industrialisé où un droit fondamental a été suspendu pour favoriser l'usage de véhicules hors route.

Ce paragraphe et le suivant se rapportent au même projet de loi 121. Nous suggérons à toute la classe politique d'être extrêmement vigilante car l'on s'apprête à porter atteinte au droit fondamental de recourir aux tribunaux si l'on est victime de nuisances majeures et anormales causés par les motoneiges ou les quads. Ce bâillonnement qu'on veut institutionnaliser n'est pas acceptable. Tout député épris de justice doit s'élever contre, d'une manière limpide et décisive.

Lire l'article de Louis-Gilles Francoeur dans le Devoir du 3 décembre 2010.

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/312248/la-negation-des-droits-fondamentaux

projet de loi 121: QUÉBEC SONGE À RECONDUIRE l'interdiction de poursuite en raison de désagréments majeurs causés par les motoneiges ou les quads... jusqu'en décembre 2017 -

Motoneige

1er novembre 2010

Le gouvernement a semblé un court moment vouloir poser quelques gestes modestes allant dans le bon sens. Le voila qui recule déplorablement : les sentiers de motoneiges seront accessibles en tout temps, même la nuit, pendant encore un an, alors que les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé en matière de bruit nocturne ont été resserrées (comme en informe le paragraphe qui suit de notre section NOUVEAUTÉS). Le pouvoir de réglementation qu'on songe à octroyer aux municipalités risque en outre d'annuler l'effet des dispositions générales qu'on souhaite mettre en place. Mais surtout, et cette fois c'est scandaleux sur le plan démocratique, le gouvernement songe à prolonger l'immunité de poursuite (art. 20) pour tout désagrément majeur causé par les motoneiges ou les quads jusqu'en décembre 2017. Devant une telle entorse à la justice, nous dénonçons la chose, à l'instar du Barreau du Québec et d'autres intervenants. Dans une société comme la nôtre, le procédé est inacceptable. Pendant 13 ans de suite, on dirait à la population: vous qui souffrez, fermez-la ! À l'Assemblée nationale, il faut absolument que le Parti québécois et tout député épris de justice s'élèvent contre ce retrait du droit fondamental d'accès aux tribunaux qui dure, l'air de rien, depuis 2004.

---

P.S. Comme nous, le Barreau du Québec et le Centre québécois du droit de l'environnement estiment que l'immunité accordée par le gouvernement bafoue les droits fondamentaux des citoyens. «On persiste à priver des citoyens de la possibilité de faire valoir leur droit, ce qui est désastreux et qui consiste en un précédent dans notre société libre et démocratique», a fait valoir le bâtonnier Gilles Ouimet.

Intervention du Barreau du Québec dans ce dossier http://www.barreau.qc.ca/pdf/medias/positions/2010/20101109-projet-loi-121.pdf

Intervention de la Coalition pour la protection de l'environnement du parc linéaire "Le petit train du Nord" dans ce dossier

http://webgional.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=10294:lettre-ouverte-dune-coalition-de-citoyens-a-lassemblee-nationale-du-quebec-en-regard-du-projet-de-loi-121&catid=39:actualite&Itemid=35

Article de Louis-Gilles Francoeur résumant la position du Centre québécois du droit de l'environnement (CQDE)

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/311244/un-abus-de-pouvoir-legislatif?utm_source=infolettre-2010-11-19&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Articles parus dans les journaux à ce sujet.

http://www.cyberpresse.ca/la-voix-de-lest/201010/07/01-4330328-la-motoneige-de-nuit-nest-pas-un-droit.php

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2010/10/27/002-motoneiges_quads.shtml

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2010/10/20101027-180927.html

"night noise guidelines for europe" : nouvelles recommandations de l'oms concernant les seuils de bruit nocture à ne pas dépasser :

ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ

À l'automne 2009 l'OMS a présenté des recommandations pour la protection de la santé contre la pollution sonore nocturne après une longue analyse menée par des chercheurs internationaux.

L'ouvrage auquel nous faisons référence (Night noise guidelines for Europe) fournit les preuves des dommages sanitaires potentiels provoqués par une exposition au bruit pendant la nuit, et recommande des niveaux indicatifs pour la protection de la santé. La nouvelle limite est une exposition nocturne annuelle moyenne ne dépassant pas les 40 décibels (dB), ce qui correspond au bruit émis dans une rue tranquille d'un quartier résidentiel.

Être exposé durant une longue période à des niveaux moyens supérieurs à 55 dB, ce qui équivaut au bruit d'une rue fréquentée, peut faire monter la tension artérielle et provoquer des crises cardiaques. Il a été établi qu'un Européen sur cinq est régulièrement exposé à de tels niveaux de bruit.

Lire le communiqué de presse de l'OMS du 8 octobre 2009 :

http://www.euro.who.int/fr/what-we-publish/information-for-the-media/sections/press-releases/2009/10/one-in-five-europeans-is-regularly-exposed-to-sound-levels-at-night-that-could-significantly-damage-health

Ou télécharger l'étude complète de l'OMS (en anglais seulement, pas de traduction en français)

http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0017/43316/E92845.pdf

TRÈS BON REPORTAGE SUR LE BRUIT À TÉLÉQUÉBEC

Émission du 26 octobre 2010

LA VIE EN VERT - TÉLÉ-QUÉBEC

La pollution sonore

Par Ariane Paré-Le Gal

http://vieenvert.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=642

--

NOTE DU RQCB : Très bon reportage dans l'ensemble. On passe beaucoup trop vite sur l'immense problème du loisir motorisé. Mais Tony Leroux, tout comme nous, énonce la nécessité que Québec élabore une politique nationale du bruit digne de ce nom. On aurait pu souligner que le RQCB existe et que les gens peuvent poser un geste qui compte en inscrivant leur nom sur notre liste d'adhérents (voir section RECHERCHE DE COLLABORATEURS).

26-10-10 conférence à l'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SUR L'IMPACT DU BRUIT DES AVIONS SUR LA SANTÉ

Conférence midi du Département de santé environnementale et de santé au travail

Le Comité anti pollution des avions - Longueuil (CAPA-L) nous transmet l'information suivante. Pour ceux qui souffrent du bruit des avions notamment dans le voisinage de l'aéroport de St-Hubert mais également ailleurs au Québec, tout comme pour ceux qui veulent appuyer leur cause, il s'agit d'une conférence importante.

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l'impact du bruit des avions sur la santé, le Dr Wolfgang Babisch, présentera le récent rapport de l'OMS sur la question. Des gens de Transport Canada et de Santé Canada seront présents en plus de la Directrice de santé publique de la Montérégie.

Date : le 26 octobre 2010

Heure : 12 h

Lieu : Pav. Marguerite-d'Youville, salle 4113

(2375, ch. de la Côte Ste-Catherine , Montréal)

----------------

P.S (1) . Nous rappelons à nos visiteurs qu'ils peuvent signer la pétition en ligne du Comité des citoyens CAPA-L. Voir 2 paragraphes plus bas ou utiliser l'hyperlien suivant

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=8241


Comité des citoyens CAPA-L
5425 Boul. Cousineau CP, 37043
St-Hubert QC J3Y 8N3

Pour rejoindre le comité de citoyens sur le bruit insupportable des écoles de pilotage à St-Hubert.

pollutionsonore@hotmail.fr
Site internet: http://pollution.sonore.ifrance.com

P.S. (2) Nous recommandons la lecture d'un autre papier de Pierre Foglia sur le bruit, paru dans le journal où il travaille et sur Cyberpresse. Le journaliste évoque ce qui, selon lui, consitue nos biens les plus vitaux, à savoir notre sérénité, l'air que nous respirons, le silence qui nous nourrit, les instants de plénitude qui font que la vie vaut d'être vécue. Nous le citons : " Je suis dans le droit des individus à la sainte paix, et aussi dans leur droit d'être entendus et justement dédommagés quand la sainte paix leur est niée."

Lire son texte en entier.

http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/pierre-foglia/201009/17/01-4316834-la-sainte-paix.php

Et pourquoi ne pas rappeler celui paru le 22 mai 2010 dans Cyberpresse.

http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/pierre-foglia/201005/21/01-4282964-dans-la-cour-des-malchanceux.php

08-09-10 Un dossier remarquable sur le bruit dans le magazine l'actualité médicale

BRUIT ET SANTÉ

Avec la permission spéciale de la rédaction du magazine l'Actualité médicale, le RQCB est fier de rendre disponible pour ses membres et visiteurs le dossier remarquable sur le bruit qu'a réalisé le journaliste Michel Dongois pour le numéro du mois de septembre 2010 de ce magazine. Une foule de témoignages, d'articles de spécialistes, des données édifiantes, de réflexions tout à fait à propos. Vous verrez à quel point nous commençons à être plusieurs au Québec à sonner l'alerte. Bonne lecture (1)

LE BRUIT : UNE SOUFFRANCE

Hyperliens vers le dossier réalisé par Michel Dongois

Dossier bruit l'Actualité médicale - Une

Dossier bruit l'Actualité médicale - Dossier

--

(1) Après, songez à ajouter votre nom à la liste d'adhérents du RQCB. Un geste pour l'environnement sonore qui compte vraiment.

PÉTITION EN LIGNE CONTRE LE BRUIT DES AVIONS DES ÉCOLES DE PILOTAGE - AÉROPORT DE SAINT-HUBERT - LONGUEUIL


Pétition en ligne: http://www.lapetition.be/petition.php?petid=8241
(Voir les détails dans notre section RQCB-RÉGIONS)


Le but de cette pétition est de demander au Gouvernement du Canada d'intervenir pour interdire tout vol d'entraînement au-dessus des quartiers résidentiels. Elle servira également à donner plus de poids lors des audiences qui auront lieu en janvier prochain. Vous vous souviendrez que suite à la décision de DASH-L de diminuer les heures de vols d'entraînement cet été, les écoles de pilotage se sont tournées vers les tribunaux et ont fait une demande d'injonction pour la faire annuler.


AMENDES PLUS SÉVÈRES CONTRE LE BRUIT EXCESSIF DANS L'ARRONDISSEMENT MONTRÉALAIS PLATEAU MONT-ROYAL -

juillet à sept. 2010

Élus de l'arrondissement Plateau Mont-RoyalLe RQCB considère que le conseil de ville de l'arrondissement du Plateau Mont-Royal, avec à sa tête le maire de l'endroit, Luc Ferrandez donnent l'exemple au Québec entier en matière de protection de l'environnement sonore.

L'arrondissement, par sa nouvelle réglementation, espère répondre aux plaintes de plus en plus fréquentes des citoyens ; la police avait reçu 3000 plaintes contre le bruit, toutes origines confondues, depuis... cinq mois.

Depuis la fin du mois d'août 2010 donc, les personnes morales responsables d'un établissement qui laisse entendre de la musique hors de ses murs s'exposent à des amendes allant de 1000 à 12 000 $, soit 10 fois plus que le tarif qui s'appliquait jusque-là et donnait lieu à des récidives multiples et à un refus de corriger la situation.

Voir les 2 textes suivants portant sur la nouvelle réglementation.

http://www.leplateau.com/Actualites/2010-07-13/article-1560571/Un-reglement-qui-pourrait-faire-du-bruit/1

http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/201008/31/01-4311451-le-plateau-veut-dormir-tranquille.php

--

P.S. On peut constater en lisant l'article paru dans la Presse que les propriétaires de bars et les organisateurs d'événements agiteront les mêmes épouvantails d'économie à court terme qu'à l'époque où l'on a voulu bannir la publicité des compagnies de tabac des événements ou la possibilité de fumer dans les établissements. Les mêmes enjeux ont cours : la santé et la qualité de vie de la population. Bravo à ces élus montréalais !

P.S. On se souviendra qu'au mois de juin 2008, c'est l'arrondissement Ville-Marie qui avait modifié son règlement pour faire entendre raison aux propriétaires de bars qui refusaient de comprendre l'idée même du civisme sonore et de respecter la loi protégeant la quiétude des citoyens. Cet arrondissement faisait alors passer des amendes dérisoires de 140 $ à des amendes variant entre 1 500 $ et 12 000 $ dans le cas de récidives importantes hautement condamnables.

http://www.matin.qc.ca/articles/20080619163925/larrondissement_villemarie_sattaque_bruit_exagere.html

http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia%3D/Medianet/2008/CBFT/TelejournalMontreal200806181800_2.asx&promo%3DZAPmedia_Telejournal

"UN ADO AMÉRICAIN SUR CINQ A DES PROBLÈMES D'OUÏE"

À l'Hôpital de Montréal pour enfants, le chef... (Photo: Charles Rex Arbogast, Archives AP)

RIEN D'ÉTONNANT À CET ÉTAT DE CHOSE ALERTANT QU'IL FAUT DÉPLORER TOUT AUTANT AU QUÉBEC - UNE CULTURE FAISANT FI DE L'ENVIRONNEMENT SONORE ET DES EFFETS DE CETTE NÉGLIGENCE EST EN JEU.

Lire à ce sujet l'article de Mathieu Perreault dans le journal La Presse et sur Cyberpresse.

Quelques faits saillants du texte;

La proportion des adolescents américains ayant des problèmes d'ouïe a augmenté d'un tiers entre 1988 et 2005.

À l'Hôpital de Montréal pour enfants, le chef du département d'oto-rhino-laryngologie, Sam Daniel, déclare voir de plus en plus d'adolescents qui ont des problèmes d'ouïe

Un adolescent sur 20 a des problèmes d'audition ayant potentiellement un impact sur sa performance scolaire, déclare le Dr Curhan de l'Université Harvard.

Lire l'article de M. Perreault à l'adresse qui suit.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/sante/201008/18/01-4307765-un-ado-americain-sur-cinq-a-des-problemes-douie.php

---

N.B. La photo au début de ce paragraphe est celle utilisée par Cyberpresse, i.e. de Charles Rex Arbogast, Archives AP

LE SERVICE DE POLICE DE LA VILLE DE MONTRÉAL ET LE BRUIT

Logo du SPVM (Service de police de la Ville de Montréal)

Le RQCB décerne une mention honorable au Service de police de la Ville de Montréal pour l'information sur la pollution sonore qu'il rend disponible sur son site Web.

Plusieurs renseignements y sont disponibles sur la réglementation sur le bruit dans les divers arrondissements montréalais de même que dans les villes environnantes. Ces renseignements recoupent et complètent ceux que l'on trouve dans la section RÈGLEMENTS MUNICIPAUX de notre site Web.

Une information se dégage d'entrée de jeu sur la page d'accueil du SPVM, information qu'il vaut la peine de souligner.

Q. : LA MAJORITÉ DES PLAINTES REÇUES DANS LES POSTES DE QUARTIER SE RAPPORTENT À QUOI, SELON VOUS ?

R: AUX BRUITS EXCESSIFS... JUSTEMENT... PLUS PRÉCISÉMENT CEUX PERPÉTRÉS DANS LES IMMEUBLES.

En êtes-vous surpris ? Le bruit excessif devient un fléau, c'est ce que nous constatons jour après jour et partout.

Consultez ce site du SPVM à ce sujet à l'adresse suivante.

http://www.spvm.qc.ca/fr/service/preventions-reglement-bruit.asp

---

N.B. Les municipalités et les services de police de toutes les municipalités du Québec ont un rôle majeur à jouer dans la réduction du bruit excessif. Il faut impérativement que le gouvernement québécois se mette "lui aussi" de la partie vu l'ampleur du problème sur l'ensemble du territoire.Il ne pourra pas indéfiniment se défiler devant sa responsabilité.

INTERNOISE 2009 - DONNÉES RECUEILLIES

Un congrès international sur le contrôle du bruit se tenait l'automne dernier à Ottawa, le 26 août plus précisément, sous la dénomination de Congress and Exposition on Noise Control Engineering (INTER-NOISE 2009).

Le congrès était parrainé par le International Institute of Noise Control Engineering (I-INCE) et organisé conjointement par le Canadian Acoustical Association (CAA) and l' Institute of Noise Control Engineering-USA .

Des spécialistes québécois en rencontraient d'autres du monde entier à cette occasion, notament ceux chargés de produire un avis sur l'opportunité que le Québec se dote d'une politique nationale du bruit digne de ce nom. Une présentation québécoise portait donc sur cette étude en cours de réalisation depuis...2005.

Sous forme de tableau on y a fait le point sur les effets du bruit sur la santé. Voici les domaines où les effets sur la santé du bruit environnemental sont démontrés clairement par la recherche :

Hearing impairment (déficits auditifs)

Tinnitus (acouphènes)

Sleep disturbance (problèmes de sommeil)

Annoyance (désagrément, irritation)

Cognitive impairment (problèmes cognitifs, d'apprentissage)

Cardiovascular effects

- cardiovascular diseases (adults) (augmentation des maladies cardio-vasculaires)

- elevated blood pressure (children) (pression artérielle élevée)

Autres

- Voice problems

- Listening-communication

- Resting/relaxation

DES CHIFFRES ÉLOQUENTS

On y apprend que pour la ville de Québec le nombre de plaintes reliées au bruit avait doublé entre 2002-2003 et 2006 alors qu'au cours de cette année 2006 les autorités policières avaient enregistré 4000 plaintes.

On y apprend aussi que le Québec compte la plus forte proportion de citoyens se disant hautement incommodés par le bruit, soit 9.2% comparativement à 7.9% dans l'ensemble du Canada.

La recherche en cours, en se basant sur des méthodes de calcul reconnues dans le milieu scientifique établit à ce moment-ci que le coût annuel du bruit à un demi-milliard de dollars.

Le texte présenté par les spécialistes québécois concluait que le rapport sur lequel on travaille insistera sur l'importance que la pollution sonore soit reconnue tant par le public, les professionnels et les agences gouvernementales comme un PROBLÈME MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE. Ce qui coïncide en tous points avec ce que le RQCB énonce depuis déjà un bon moment.

Il faut déjà faire pression sur les autorités publiques. Donnez une impulsion à la lutte antibruit : joignez-vous à nous.

dossier des avions à l'aéroport st-hubert : MANIFESTATION LE 19 JUIN -

FLÉAU DES AVIONS DES ÉCOLES DE PILOTAGE

Une manifestation aura lieu à St-Hubert le 19 juin prochain pour exprimer le mécontentement d'un très grand nombre de citoyens face au fléau des avions à pistons des écoles de pilotage qui, depuis 2008, leur empoisonne la vie.

Nous invitons la population locale et les gens de partout à se joindre à cet événement hautement fondé pour donner leur appui aux citoyens agressés quotidiennement.

Le CAPA-L nous a communiqué les détails, les voici :

Date : Samedi, le 19 juin 2010
Heure : Rassemblement à 11h00
Lieu : 4950, route de l'aéroport devant NAV Canada (stationnement de l'autre côté de la rue)

Une marche pacifique de près d'un kilomètre prendra son départ devant la tour de contrôle de NAV Canada et passera devant les 4 écoles de pilotage pour se rendre devant DASH-L. Un pique-nique aura lieu de 12h00 à 12h30 sur le terrain gazonné devant le siège social de l'aéroport au 5700, route de l'aéroport. Apportez vos couvertures, car il n'y a pas de tables de pique-nique.

VENEZ EN GRAND NOMBRE CAR PLUSIEURS MÉDIAS SERONT PRÉSENTS ET NOUS DEVONS PROFITER DE CET
ÉVÉNEMENT POUR NOUS FAIRE ENTENDRE HAUT ET FORT !

LE BRUIT C'EST ASSEZ, ON VEUT SE FAIRE RESPECTER !

---

Note 1 : Trois paragraphes plus loin - dans cette section-ci - il est question du même dossier. Un article de Pierre Foglia décrit la désagréable expérience vécue par les gens là-bas.

Note 2 : Une sympathisante du RQCB résidante de St-Hubert nous a fait parvenir deux hyperliens vers deux vidéos préparées par des citoyens.

http://www.youtube.com:80/watch?v=QBMBDgQEsA4

http://www.youtube.com/watch?v=mF20AVW-y3k

Note 3 : Cet autre hyperlien mène vers le dossier complet des audiences publiques.

http://www.longueuil.ca/vw/asp/gabarits/Gabarit_sans_menu_2.asp?ID_MESSAGE=28839&ID_ARROND_COMM=0

Note 4 : Rappelons ici l'adresse électronique de la CAPA-L, le groupe local qui mène cette lutte.

http://pollution.sonore.ifrance.com/

LE GRAND PRIX, DERNIER VESTIGE D'UNE ÉPOQUE RÉVOLUE

Grand Prix et développement durable sont incompatibles, en... (PHOTO: MATHIEU BÉLANGER, REUTERS)

Laissons la parole à un citoyen montréalais qui s'exprimait à ce sujet dans Cyberpresse. Nous n'aurions pu mieux écrire.

http://www.cyberpresse.ca/opinions/201006/11/01-4289123-le-grand-prix-dernier-vestige-dune-epoque-revolue.php

Tant que l'économie reste basée sur le pétrole, la voiture, le loisir motorisé polluant et bruyant de même que la multiplication de condos et de gadgets complètement débiles, nous nous comportons comme si nous étions des abrutis nombrilistes eu égard à ce qui se passe sur la planète. À côté du texte de Philippe Terrier sur la formule 1, plaçons ici - pour réfléchir - deux articles portant sur la question de la biodersité, l'un de Jean Lemire et l'autre de Louis-Gilles Francoeur.

http://www.cyberpresse.ca/opinions/201005/21/01-4282835-le-deficit-de-la-planete.php

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/291094/entendez-vous-le-cri-de-la-rainette-faux-grillon

motos bruyantes - FÉLICITATIONS À LA VILLE DE GRANBY ET À SON CORPS POLICIER

La ville de Granby de même que son service de police s'emploierait à faire respecter la lettre et l'esprit de la loi en matière de pollution sonore des motocyclettes. Nous les félicitons. Nous encourageons de plus la population à les féliciter.

Des motos qui produisent 90 décibels et plus - de surcroît en mode pétarade - tout comme les voitures dans le même cas, constituent du terrorisme sonore. C'est pourquoi il faut se réjouir du travail à Granby.

Les motocyclistes ne sont pas au dessus des lois, qu'ils ne s'attendent pas à avoir des traitements de faveur. Qu'ils ne se plaignent pas d'être de pauvres victimes particulières, car en ce qui nous concerne, ce sont toutes les sources de bruit excessif nuisibles et inutiles que nous visons.

C'en est assez de manquer de civisme.

C'en est assez du « tuning » sonore pour se faire remarquer et se balancer d'autrui.

Nous invitons tous les motocyclistes qui font attention à cet aspect des choses à nous appuyer dans ce combat pour la qualité de vie.

C'en est assez de la tyrannie. C'est est assez des menaces de rétorsion. C'en est assez du chantage. Ce n'est pas parce qu'on dépense quelques dollars comme touriste que cela nous autorise à bafouer les lois et à agresser les populations sur son passage. Bravo à Granby de son attitude. Invitation à toutes les autres municipalités à agir de la sorte.

 

Très jolis paragraphes de Foglia sur cette question, dont :

"Vous en connaissez beaucoup, des maires qui prennent le parti des citoyens contre le bruit ? Et voilà maintenant que les policiers font respecter le règlement. C'est fou, non ? Où s'en va-t-on ? Bref, les mototouristes boycottent Granby. Grand bien fasse aux Granbyens."

Voir la deuxième partie de sa chronique, qu'on peut lire sur Cyberpresse, et qui s'intitule BRIOCHE ET POUTINE

http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/pierre-foglia/201006/02/01-4286320-le-corps-de-la-fame.php

LE PROJET TROMPETTE À L'ASSOMPTION - UN SERVICE DE POLICE qui PREND LE PROBLÈME DES ÉCHAPPEMENTS MODIFIÉS AU SÉRIEUX

Gens de l'Assomption, voilà que vous avez chez vous un allié.

Nous reproduisons ici des extraits d'un courriel que nous avons reçu d'un valeureux agent de police de cette localité. En attendant que tous les services de police imitent cette attitude, en attendant aussi que les autorités gouvernementales cessent leur laisser-faire et se mêlent globalement et sérieusement de ce problème crucial de pollution par le bruit, il faut féliciter l'initiative de ce corps policier local. Voici donc la communication de M. Girard.

Bonjour à vous...

Actuellement, le service de police de L'Assomption travaille très fort afin de contrer le bruit causé par les systèmes d'échappement modifiés sur les autos, motos, pick-up et cyclomoteur...Notre projet connait un grand succès et est en train de déranger les amateurs de «tuning» amants du bruit...On a 2 policiers dégagés à temps plein sur la problématique et qui donnent des contraventions aux personnes possédant des silencieux bruyants. Des opérations policières d'envergure ont été faites durant le week-end de la fête des patriotes et ont donnés des résultats probants. Voir notre petit vidéo du projet Trompette à L'Assomption sur www.youtube.com< http://www.youtube.com/ > ou sur www.hebdorivenord.com< http://www.hebdorivenord.com/ > sur l'onglet actualités et ensuite «le projet trompette frappe fort à L'Assomption» et vous y verrez une vidéo de 3 min 27 secondes sur nos opérations. Le problème du bruit causé par les silencieux modifiés prend de l'ampleur à toutes les semaines et nous avons donc décidé d'appliquer la loi avec le principe de la tolérance zéro, premier constat 154$, en cas de récidive 274$ et une troisième fois, 274$ avec le remisage du véhicule, on a des outils mordants, et on est le premier service de police à appliquer les remisages en cas de récidive...

Vous pouvez nous appeler pour en savoir davantage, il me fera plaisir (de donner davantage de précisions) !

Merci


DENIS GIRARD MAT 1118
SERVICE DE POLICE L'ASSOMPTION/ST-SULPICE
450-589-0493
DGIRARD@VILLE.LASSOMPTION.QC.CA <mailto: 450-589-0493DGIRARD@VILLE.LASSOMPTION.QC.CA&gt;

---

P.S. Nous souhaitonscommuniquer à tous l'invitation transmise par l'agent Denis Girard de téléphoner pour en savoir davantage et de s'associer à ces opérations ô combien nécessaires. Toutes nos félicitations à M. Denis Girard.

POLLUTION sonore aéroport de st-Hubert - PROBLÈME " qu'on pourrait régler si on le voulait vraiment".

Un texte d'une grande justesse de Pierre Foglia. Le chroniqueur rencontre et comprend bien le désarroi épouvantable d'une victime de la pollution par le bruit vivant à proximité de l'aéroport St-Hubert.

Foglia dit de son passage à St-Hubert que l'endroit

"respirerait le calme si le ciel n'était pas plein de tondeuses à gazon volantes qui se suivent à la queue leu leu."

Toutes les 37 secondes, passe une tondeuse à gazon avec des ailes, un petit avion faisant exactement le bruit d'une tondeuse à gazon pétarade sous votre fenêtre. Ça vous plairait si c'était chez vous ?

Le journaliste écrit ce qui suit à propos de la citoyenne qui endure comme des milliers de Québécois les ravages de la pollution sonore par le bruit dont les manifestations sont légion et loin d'être le fruit du hasard.

"La dame dont je vous parle, écrit Foglia, travaille à Brossard, revient chez elle vers 5 h et... rage. Parfois elle pleure. Elle ne va pas dans sa cour. N'invite jamais personne. Comme 400 autres désespérés, elle va parfois prendre la parole aux assemblées du conseil municipal, elle va entendre la mairesse de Longueuil dire son impuissance."

Comme l'écrit Pierre Foglia, nous sommes collectivement responsables de la pollution par le bruit. Il appartient aux citoyens de s'élever contre cette dernière. Il appartient à toute la classe politique de cesser d'être dans le déni complice du problème et d'abandonner le laxisme inacceptable dont elle a fait preuve jusqu'ici devant les problèmes de bruit excessif qui se généralisent. La population du Québec mérite mieux que cela.

Lire l'article entier de Pierre Foglia paru le 22 mai 2010 dans Cyberpresse.

http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/pierre-foglia/201005/21/01-4282964-dans-la-cour-des-malchanceux.php

Sur ce même sujet brûlant visitez le site du comité de citoyens qui dénonce de pareilles agressions.

http://pollution.sonore.ifrance.com/nouvellepage3.htm

LE RETOUR DU BEAU TEMPS... ET DU BRUIT

L'émission de radio Maisonneuve en direct - sur Radio-Canada - portait sur la question du bruit excessif qui augmente d'année en année hélas horriblement avec l'arrivée du beau temps. Les invités de Pierre Maisonneuve à la tribune deu 26 avril 2010 étaient : Robert Pilon, du Comité antipollution des avions de Longueuil, Patrick Leclerc, président fondateur du Regroupement québécois contre le bruit, et Marie-Pierre Cayouette, présidente et directrice générale de l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec.

Écoutez les trois entrevues de cette émission à la suite l'une de l'autre. Lisez aussi les commentaires des auditeurs.

http://www.radio-canada.ca/emissions/maisonneuve_en_direct/2009-2010/chronique.asp?idChronique=109575

LES HARLEY DAVIDSON : TOUTES BRUYANTES OU NON ? - des précisions

Nous avons posé la question à un ami du RQCB qui s'y connaît. On verra que ce sont toutes sortes de trafiquages qui causent le problème du bruit excessif. Il s'agit là de pratiques montrant le manque total de civisme de ceux qui s'y adonnent. Les usagers et les concessionnaires sont fautifs. Il faudra que tout cela cesse. Voici les renseignements que l'ami nous a communiqués.

Les Harley avec leur silencieux d'origine et leur filtreur et boîte à air d'origine doivent être silencieuses pour passer les tests américains afin d' être homologuées. Mais ... plus de 65 % des Harleys sur la route sont modifiées en sortant neuves du concessionnaire. Donc à un moment où le "Department of motor vehicle" (le DMV américain) n'a plus de pouvoir. Transport Canada suit généralement ce qui se fait au sud pour homologation ici.
Les nouveaux propriétaires de Harley (américains ou canadiens) font souvent installer des kits pour augmenter la puissance... avant même les premiers tours de roue. Ce peut être des silencieux moins restrictifs accompagnés de boite à air plus libre - plus un trafiquage de la boîte électronique pour qu'elles exploitent mieux cette meilleure "respiration" . Dans le jargon du "tuning", c'est ce qu'ils appellent le "remappage" de la carte électronique qui contrôle les paramêtres de l'injection. (pour les motos récentes comprenant aussi les Harley ainsi équipées)
Il faut savoir qu'il n'y a pas que l'échappement qui peut être la source de bruit. Le basso très profond est aussi provoqué à l'admission du moteur, là ou l'air rentre pour la carburation. Moins de restrictions de ce côté et plus de broooammm il en résultera. Évidemment à l'autre bout aussi on libère : échappement plus libre.
Il y a bien des façons d'exécuter ces manoeuvres (croches) outre de tout faire faire par le concessionnaire. Une des façons du bricoleur maison est de prendre le silencieux d'origine et de le vider puis de reposer le "cap" d'origine (à la sortie arrière) pour que rien n'y paraîsse ...en apparence bien sûr. Ce qui permet entre autres de dire au policier (s'il y a interception pour cause de bruit) que l'échappement est légal puisque c'est gravé Harley dessus avec les numéros d'origine de la compagnie.
Donc, oui en principe, il existe des Harleys silencieuses si aucune modification n'a été apportée ... ce qui est très rare. Surtout si on considère que c'est souvent le concessionnaire qui offre les alternatives de modification, en vantant le fait qu'en utilisant des pièces de performance Harley-Davidson, la garantie sera respectée sur le véhicule neuf sortant de la concession .

P.S. Travaillons ensemble à parfaire notre connaissance de tous les aspects entrant en ligne de compte. Communiquez-nous votre savoir sur la question. Invitation toute particulière aux motocyclistes respectueux de la lettre et de l'esprit de la loi, tout autant que de leur entourage. Par ailleurs il est certain que les pratiques inciviques et hypocrites doivent cesser.

Dénonçons ce dont certains jouissent non pas pour leur demander de cesser d'en jouir mais pour qu'ils en jouissent seuls chez eux et à travers des écouteurs privés, non pas sur la voie publique.

http://www.youtube.com/watch?v=uUK1j-scsao

http://www.youtube.com/watch?v=eKHIgaUQUFw&NR=1

ET AU SUJET DES MOTOS SILENCIEUSES

On le sait, certaines motos sont très silencieuses, autant sinon plus qu'une voiture en certains cas. Des modèles respectueux de la qualité de vie de la population comme ceux qui suivent.
Honda Goldwing ( grosse cylindrée à 6 cylindres de 1800 cc )
Honda ST 1300 ( v-4 de 1300 cc )
Honda ST 1100 ( variante de la précédente).
En général , les multi-cylindres de "touring" Japonaise de 3 cylindres et plus sont très silencieuses. Les imitations Japonaise de Harley à moteur V-2 sont plus bruyantes .

délinquances sonores innommables ! - un clip et une Émission À voir

Le 23 avril dernier, jour de la Terre 2010, avouons qu'il n'y avait pas de quoi pavoiser. Que ce soit sur le plan de l'écologie en général ou de l'écologie sonore, ce à quoi nous assistons ces années-ci n'est pas réjouissant. Faut-il s'en décourager ou se retrousser les manches ?

AGRESSER AVEC DES POTS D'ÉCHAPPEMENT TONITRUANTS CONSTIUE UNE DÉLINQUANCE SONORE INNOMMABLE

Un adorateur de moteur et de tôle, affichant du mépris pour la qualité de vie d'autrui tout autant que des lois en vigueur, se vante d'agir de la sorte sur le site de l'ONF appelé "Écologie sonore" (sic). Vous pouvez visionner le clip en question. (Cliquer sur l'onglet "banlieue" et attendre que le reportage apparaisse à l'écran). Je vous laisse à votre réaction.

      http://interactif.onf.ca/ecologiesonore/#/banlieue/erick_gosselin/

AUTOS OU MOTOS, MÊME PROBLÈME DE SILENCIEUX TRAFIQUÉS : DE MONSTRUEUSES AGRESSIONS SONORES

Voir ou revoir le reportage de l'émission Enquête sur la pollution sonore. En ce qui concerne les motos, portez attention à l'intervalle du reportage entre 4 min 02 et 5 min 38. Notez comme fil rouge de l'émission le fait que le gouvernement du Québec ait l'air de tenir au fait qu'un mémoire important recommandant la mise en place d'une politique nationale du bruit ne soit pas rendu public. C'est inquiétant. Nous vous laissons là aussi à votre réaction.

http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2009-2010/Reportage.asp?idDoc=96596&autoPlay=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2009/CBFT/Enquete200911192044.asx

Lire dans notre site Web les deux sections reliées à cette question, à savoir BAGNOLES SANS SILENCIEUX ADÉQUATS et MOTOCYCLETTES. Et svp n'endurez plus de vous faire marcher...sur les tympans. Socialement, écologiquement c'est une absurdité.

En ce qui concerne le jour de la terrre 2010, on peut lire l'excellent texte paru dans le Devoir à cette occasion. Le RQCB joint sa voix aux signataires du constat fait.

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/287417/jour-de-la-terre-cul-de-sac-ecologique-et-economique

quand la musique fait "Éclater" les oreilles... - des citoyens dénoncent les excès de dÉcibels - Trois soirÉes de musique Électro doivent dÉmÉnager leurs pénates

Quelques petites salles de spectacle sont déjà tombées... (Photo: Bernard Brault, archives La Presse)

Bravo à ceux qui sont derrière cette initiative. Continuez de NE PAS endurer ce qui ne doit pas l'être, i.e. les agressions sonores inacceptables, qu'elles soient musicales ou autres. Citoyens, vos plaintes justifiées donnent des résultats.

Ayons-en pour preuve cet article de Frédérique Doyon qu'on pouvait lire dans le Devoir du 12 avril 2010. Un texte intitulé :

TROP-PLEIN DE DÉCIBELS À LA SAT (Société des arts technologiques) - Trois soirées de musique électro doivent déménager leurs pénates.

Voici ce qu'on peut lire dans le site Web du journal le Devoir.

Des plaintes de résidants ont eu raison de la tenue de trois soirées de musique électronique à la SAT (Société des arts technologiques) au centre-ville de Montréal. Vu les restrictions de décibels imposées, le producteur Neon & High Food a dû déménager la dernière ligne droite de son festival ainsi que deux autres événements — Steve Aoki, jeudi soir dernier, et I Love Neon, le 10 mai — au Studio Juste pour rire.

Et un peu plus loin dans le texte.

Le 25 mars dernier, au milieu de la soirée d'ouverture du Neon & High Food Festival, le Service de police de la Ville a exigé que la SAT baisse le plafond sonore à 100 décibels. Ce qui fut fait au grand dam de plusieurs noctambules.

Se contenter de 100 décibels, quelle sacrifice, imaginez un peu !

Voici le lien vers le début de l'article. Nos lecteurs pourront lire la réaction très appropriée d'un lecteur du journal le Devoir qui réagit à cet article. Un commentaire intitulé : Chialage de sourds.

http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/286791/trop-plein-de-decibels-a-la-sat

Que retenir de cette histoire ? Un : il y a des règlements municipaux qui doivent être respectés. Deux : il y a lieu de développer le civisme sonore. Trois : les niveaux de décibels pratiqués dans maints concerts sont profondément excessifs et cela doit cesser parce que la chose nuit autant au voisinage qu'à ceux qui en redemandent. Quatre : que d'ici à ce que des pratiques sonores néfastes pour la santé soient prohibées au Québec, un simple geste : que ceux qui veulent écouter de la musique tonitruante le fassent pour eux-mêmes sans l'imposer à ceux qui n'en ont aucune envie. Ce n'est pas parce qu'on peut "techniquement" faire éclater les oreilles...qu'il faut le faire.

RAPPEL DE CHIFFRES IMPORTANTS EN CE QUI A TRAIT AUX NORMES ACTUELLES MONTRÉALAISES

Voici les SEUILS DE BRUIT fixés par ordonnance à Montréal.

* Dans les locaux ordinairement utilisés pour la danse et la musique, la mesure se prend à une distance de 3 mètres des hauts-parleurs de la sonorisation ou des instruments de musique et le niveau de bruit maximal toléré est de 98 décibels. (conformément aux articles 20.1 et 20.2 du règlement no. 4996 sur le bruit).

** Dans les bureaux ou locaux commerciaux sonorisés, la mesure se prend de la même façon à une distance de 3 mètres des hauts-parleurs de la sonorisation et le niveau de bruit maximal toléré est de 70 décibels. (conformément aux articles 21.1 et 21.2 du règlement no 4996 sur le bruit.)

Lien vers le règlement 4996 sur le bruit.

http://www2.ville.montreal.qc.ca/ocpm/pdf/P09/3r.pdf

Du règlement montréalais, signalons encore (comme nous le faisons dans la section RÈGLEMENTS) les aspects nets suivants :

LE BRUIT LE JOUR

- Il est interdit de produire un bruit qui s'entend à l'extérieur d'un lieu habité en tout temps au moyen d'instruments à percussion ou d'instruments fonctionnant à l'électricité.

- Il est interdit de produire un bruit qui s'entend à l'extérieur au moyen d'appareils sonores, de sirènes ou de système d'alerte (sauf s'il y a un permis), de cris, clameurs, chants, altercations ou tout autre forme de tapage.

Si l'on revient au début de notre propos, soit LES EXCÈS DE DÉCIBELS à la SAT, on peut également lire à ce sujet l'article de Philippe Renaud paru dans La Presse du 15 avril 2010.

http://www.cyberpresse.ca/arts/musique/201004/15/01-4270596-cohabitation-difficile-entre-salles-de-spectacle-et-voisinage.php

C'est assez amusant d'y lire les jérémiades absurdes des producteurs de spectacles à propos de la "liberté". Du travail en perspective pour faire comprendre ce que devra être le civisme sonore.

ENTREVUE À CTV NEWS - noisy world - 11 mars 2010

Special Report Promo: Noisy World

Écoutez l'émission CTV news ce jeudi 11 mars à midi et à 18h. Un membre du RQCB y parlera de la pollution sonore avec le journaliste Rob Lurie.

Écoutez la présentation du reportage et le reportage lui-même avec notamment Alan Strand, membre du RQCB.

http://montreal.ctv.ca/servlet/an/local/CTVNews/20091019/mtl_special_reports_2009/20091026/?hub=MontrealHome

http://montreal.ctv.ca/servlet/an/local/CTVNews/20091019/mtl_special_reports_2009/20091026/?hub=MontrealHome

un Web DOCUMENTAIRE DE L'ONF SUR L'ÉCOLOGIE SONORE -

Signe des temps : Un documentaire Web sur la pollution sonore et notre incapacité à soutenir le silence voit le jour.

Le RQCB s'est associé avec beaucoup d'enthousiame au processus qui a conduit à cette réalisation de créateurs de l'ONF habités par une conscience sociale et environnementale vive en ce qui a trait à l'environnement sonore. Nous saluons bien haut cette initiative. Le lancement a eu lieu mercredi le 10 mars à 18 h à la Société des arts technologiques [SAT] au 1195, boulevard Saint-Laurent à Montréal.

On peut maintenant se rendre sur le site de l'ONF pour expérimenter le projet interactif.


http://interactif.onf.ca/ecologiesonore/#

Quiet as a basic human right - le droit à la quiétude

24 Février 2010.

A text for our English speaking members and visitors.

http://www.mercatornet.com/Newsletterv0810/view_txt/quiet_as_a_basic_human_right/

Pour nos membres de langue maternelle anglaise et pour ceux qui lisent l'anglais, voici un article qui nous a été suggéré par un membre du RQCB. Le texte est d'un auteur du Wisconsin, Thomas C. Reeves, et porte entre autres choses sur le silence.

L'on pourra constater la convergence de vues sur plusieurs points entre le papier de cet auteur, les propos de l'association vancouveroise contre le bruit - the Right to Quiet Society, qui existe déjà depuis un bon moment - et la perspective du RQCB. Nous nous occupons de la pollution sonore qui sévit au Québec mais il est certain que la fâcheuse dérive à laquelle nous assistons est mondiale.

Nous parlons en français du droit à la quiétude. Pour lire l'article auquel nous faisons référence :

http://www.mercatornet.com/Newsletterv0810/view_txt/quiet_as_a_basic_human_right/

POLLUTION SONORE DES AUTOROUTES

Certains secteurs de l'autoroute 40, comme celui-ci près... (Le Soleil, Laetitia Deconinck)

 

Un de nos membres nous souligne à ce sujet un article intéressant à lire dans le Soleil du 23 février 2010. C'est dans Cyberpresse qu'on peut lire l'article de Pierre-André Normandin qui débute ainsi.

"Les voisins de l'autoroute Laurentienne poursuivant pour 30 millions $ le ministère des Transports (MTQ) sont loin d'être les seuls à subir une intense pollution sonore à Québec."

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/environnement/201002/22/01-954257-pollution-sonore-des-autoroutes-quatre-quartiers-touches.php

---

La photo ci-dessus, de Laetitia Deconinck, accompagne l'article dans Cyberpresse.

Circulation des motoneiges dans le Parc national du Mont-Tremblant

Un riverain qui a maille à partir avec la circulation des motoneiges tout près de chez lui nous transmet dans son envoi la référence vers un article tout à fait intéressant sur la circulation des motoneiges dans le Parc national du Mont-Tremblant. Paru sur FrancVert, le webzine environnemental, le texte de Simone Fabre et Bruno Longpré, technologues en construction et architecture, peut être lu par nos visiteurs à l'adresse ci-dessous.

http://www.francvert.org/pages/62dossiercirculationdesmotoneigesdanslepar.asp

 

On y fait référence au passage à l'excellent travail fait par les amis du parc national du Mont-Tremblant.

Pour plus d'informations :
Les Amis du Parc national du Mont-Tremblant www.parcamisdumonttremblant.com

LA BANQUE NATIONALE SE PRÉOCCUPE DE L'ENVIRONNEMENT SONORE... des enfants - une INITIATIVE À SALUER - UNE INVITATION À ALLER PLUS LOIN.

Récuperons pour l'environnement de nos enfants!

 

La Banque nationale se préoccupe de l'environnement sonore des écoliers québécois. Le RQCB ne peut que saluer cette initiative. La Banque nationale a en effet décidé d'oeuvrer à la récupération d'une grande quantité de balles de tennis usagées qui sont ensuite distribuées dans les écoles du Québec afin d'être placées sous les pattes de chaises des élèves pour favoriser moins de bruit en classe et ainsi offrir un meilleur climat d'apprentissage aux enfants.

Depuis le début de cette opération visant à favoriser des "espaces sans bruit", c'est près de 120 000 balles qui auraient été amassées pour rencontrer cet objectif.

Protéger l'environnement sonore est une question de santé et de qualité de vie. Ici de surcroît, cela facilitera l'apprentissage scolaire. Bravo ! Invitation à d'autres entreprises à faire leur part elles aussi.

Lire davantage sur ce geste

http://www.bnc.ca/bnc/files/bnc10124/fr/2/index.html

véhicules électriques à la sÉpaq

Il semblerait que la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) compte entreprendre un virage vert dès cette année. Véhicules électriques, bûches certifiées, achats locaux et biocarburants seraient au menu.

Le RQCB se réjouit. Il était temps notamment que des véhicules à essence bruyants et polluants cessent d'être utilisés dans les parcs nationaux et réserves fauniques du Québec. Les parcs de la Montérégie, de l'Estrie, des Laurentides et de l'Outaouais seraient les premiers à recevoir les véhicules électriques.

Ce virage vert s'impose depuis un moment déjà. Invitation lancée à nos supporters d'en suivre la réalisation à la trace.

Pour plus de détails à ce sujet, on peut lire l'article de Michel Laliberté sur Cyberpresse :

http://www.cyberpresse.ca/la-voix-de-lest/actualites/201001/09/01-937552-la-sepaq-entreprend-un-virage-vert.php

Considéré comme la première source de nuisance par les Français, le bruit commence à être reconnu comme un véritable problème de santé publique.

Terrasse de café à Aix-en-Provence.

Les dires d'Alain Muzet, physiologiste et spécialiste du bruit en France, cautionnent ce que nous disons depuis le début au RQCB, à savoir que le bruit constitue une agression psycho-physioloqique. Dans l'article qu'on pourra lire au moyen de l'URL ci-dessous, le scientifique déclare ce qui suit.

"Quand un son est émis, cela entraîne une mini-agression qui accélère le coeur et élève la pression artérielle. La répétition de ce phénomène peut être dangereuse à long terme car elle provoque hypertension, troubles cardiaques et du sommeil, voire dépression."

Lire la suite et ayez accès à une série de geste posés chez nos amis d'outre-mer.

http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/la-chasse-aux-decibels-est-ouverte_831203.html

VÉHICULES HORS ROUTE : "dÉvelopper durablement l'industrie de la pollution"

Dans un texte d'intérêt public portant ce titre et paru dans le journal le Devoir du 4 décembre 2009, le journaliste Louis-Gilles Francoeur rend compte d'un document du ministère des Transports du Québec (MTQ) sur la question des véhicules hors-route. Ce rapport est sévèrement critiqué.

Cela vaut la peine de lire le texte de M. Francoeur, qui écrit notamment ceci :

Développer durablement l'industrie de la pollution - LG-Francoeur - Le Devoir - 4-12-09

--

Note du RQCB : Le développement sauvage massif du loisir motorisé au Québec constitue déjà un cocktail toxique. Lire chacun de nos dossiers sur les motoneiges, les motomarines et les quads. Voir au début de la section motoneiges la synthèse de nos recommandations dans ce dossier particulier.

SAINT-FAUSTIN-LAC-CARRÉ : ON S'Y TIENT DEBOUT DANS LE DOSSIER DES SENTIERS DE MOTONEIGES -

Le 1er septembre, le conseil municipal de Saint-Faustin-Lac-Carré (SFLC) a adopté une résolution qui interdit totalement l'établissement de sentiers pour motoneiges et véhicules hors route sur ce territoire municipal.

Bravo ! Nos plus sincères félicitations à ces élus visionnaires !

Lire l'article paru dans le Devoir à ce sujet.

http://m.ledevoir.com/environnement/nature/269770/motoneiges-et-vtt-sont-pousses-vers-la-sortie

La musique forte augmente la consommation d'alcool

Apercu

Est-ce pour cette raison que les tenanciers de bars ont tendance à relever indûment le volume dans leurs établissements au point de faire souffrir une foule de personnes à l'extérieur même de ces établissements ? L'ensemble des commerçants devra pourtant se mettre à tenir compte pas seulement de leur chiffre d'affaires mais aussi de la santé de nos oreilles et de l'environnement sonore.

Lire le compte rendu suivant à propos d'une étude menée par Nicolas Guéguen, professeur en sciences comportementales à l'Université de Bretagne-Sud, sur le rapport existant entre musique forte et consommation d'alcool .

http://expresse.excite.fr/news/1435/La-musique-forte-augmente-la-consommation-dalcool

http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modules.php?name=News&file=article&sid=6135

...........

Loud Bar Music Makes You Drink More

Have a look at this :

http://www.webmd.com/food-recipes/news/20080718/loud-bar-music-makes-you-drink-more

Aéroport de Saint-Hubert: un niveau sonore «intenable»

"Les citoyens de Longueuil qui dénoncent le vacarme causé par l'aéroport de Saint-Hubert ont bien raison de se plaindre, confirme une étude commandée par la Ville et rendue publique cette semaine par la mairesse Caroline St-Hilaire".

Saluons les propos de la nouvelle mairesse de Longueuil qui contrairement aux élus précédents prend parti pour les doléances fondées des citoyens.

Lire l'article de Martin Croteau dans La Presse ou sur Cyberpresse au moyen du lien suivant.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/200911/27/01-925588-aeroport-de-saint-hubert-un-niveau-sonore-intenable.php

---

Voici le lien pour rejoindre le comité de citoyens contre la pollution sonore des avions à St-Hubert.

Adresse du site Web

http://pollution.sonore.ifrance.com

LA PREMIÈRE SEMAINE DU SON S'EST TENUE AU QUÉBEC - DU 17 AU 27 NOVEMBRE 2009

Consulter le site Web relatant l'événement.

http://www.spst.org/semaineduson/webographie.html

---

Au cours d'une des nombreuses activités, le compte rendu d'une étude réalisée par deux élèves du secondaire auprès de jeunes de 14 à 17 ans pour mesurer leur exposition au bruit.

Ce sera présenté :

Mercredi 18 novembre 2009, à 12 h 00
Gratuit / Public adolescent et adulte
Réservations et informations, Tél. : (418) 688-8310, poste 2622
cdsp@cegep-fxg.qc.ca

LA SOURDE OREILLE - REPORTAGE SUR LE BRUIT À L'ÉMISSION ENQUÊTE - 19 NOV. 09 -

L'équipe a fait ressortir la gravité du problème de même que l'importance d'agir. Souhaitons que Radio-Canada revienne sur la question en élaborant davantage et en parlant de l'INDUSTRIE DU BRUIT, mutliforme, qui hélas existe et doit être pointée du doigt. Pour répondre à une question soulevée au cours de l'émission : bien évidemment le Québec doit se doter d'une politique nationale du bruit digne de ce nom au plus vite !

Le reportage de l'émission Enquête peut être écouté par le moyen d'Internet en utilisant l'adresse de l'émission.

http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2009-2010/Reportage.asp?idDoc=96596&autoPlay=##commenter

---

N.B. Patrick Leclerc a été le premier à écrire un commentaire sur le site de l'émission de Radio-Canada. Vous êtes invités à faire de même. Ceux qui ont à coeur l'environnement sonore ne doivent pas hésiter à prendre la parole.

 

MONSIEUR NORMAND LACROIX ET LA COALITION POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT DU PARC LINÉAIRE PETIT TRAIN DU NORD, HÉROS DE LA LUTTE ANTIPOLLUTION SONORE AU QUÉBEC

Petit Train du Nord: les riverains finalement indemnisés TOUTES NOS FÉLICITATIONS !

Les riverains qui ont subi le passage quotidien de centaines de motoneiges à moins de 100 m de leur maison seront finalement indemnisés pour le bruit enduré pendant de nombreuses années.

L'environnement sonore ne pourra plus à l'avenir être considéré comme inexistant dans la problématique d'ensemble liée à l'environnement.

Lire l'excellent papier de Bruno Bisson dans Cyberpresse (lien ci-dessous) ou alors dans le journal La Presse d'aujourd'hui le 19 novembre 2009.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/200911/19/01-922999-petit-train-du-nord-les-riverains-finalement-indemnises.php

-----

N.B. La photo ci-dessus est celle que l'on trouve dans Cyberpresse. De Patrick Sanfaçon, Archives La Presse

BEAUCOUP DE BRUIT, PEU DE CONTENU...

Beaucoup de bruit, peu de contenu M. Denis Boulanger, un sympathisant du RQCB de la région de Québec vient de nous informer qu'une lettre d'opinion de sa plume avait été publiée dans le journal le Soleil cet automne un peu plus tôt.

Lire cette lettre au moyen du lien suivant.

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/opinions/carrefour/200909/17/01-902696-beaucoup-de-bruit-peu-de-contenu.php

---

NOTE DU RQCB. Un conseil. Lorsque vous écrivez une lettre à un journal, une revue ou autre chose, mentionnez donc au passage le nom du Regroupement québécois contre le bruit. Dites-vous que la majorité de la population n'est pas encore au courant de notre existence. Imaginez un peu la lacune que vous contribuerez ainsi à combler.

---

NOTE 2. La photo du maire de Québec ci dessus est celle qu'on trouve dans Cyberpresse, i.e. de Photothèque Le Soleil Yan Doublet.

LE RQCB SUR FACEBOOK - LE BRUIT DÉRANGE...

Un sympathisant nous informe qu'on trouve des adeptes de notre cause sur Facebook. Que Sébastien soit remercié de rendre disponible ici pour nos visiteurs l'adresse où constater la chose.

http://www.facebook.com/group.php?gid=5439322962

Félicitons également la municipalité de Rivière-du-Loup pour une campagne au slogan inspirant, à savoir :

À Rivière-du-Loup, le bruit dérange… il y a des limites !

Sur le site qui suit :

http://www.bas-saint-laurent.org/texte.asp?id=7644

On trouve les informations suivantes :

En 2008, 45 constats ont été émis pour bruit excessif ou silencieux non conformes. Ces données indiquent que les effets de la campagne réalisée en 2007 auprès des automobilistes ont amené des changements de comportement qui persistent en 2008.

Bien que les résultats obtenus soient encourageants, la Ville considère qu'il reste encore du travail à accomplir pour sensibiliser les conducteurs au respect des limites au désordre public provoqué par le bruit des silencieux non conformes et du crissement des pneus.

---

NOTE DU RQCB : D'où que vous soyez au Québec, continuez de nous informer sur ce qui se passe sur l'ensemble du territoire en matière de pollution sonore et de gestes pour la contrer. Votre participation est indispensable. Notre Regroupement, c'est vous tous.

À MASCOUCHE, DES INTERVENTIONS PAYANTES SUR LE PLAN SOCIAL

Qu'André Clermont soit remercié de nous avoir transmis l'information qui suit et l'adresse où en prendre connaissance.

http://www.ville.mascouche.qc.ca/actualites.asp?ID=380

On y trouve les renseignements suivants en matière de répression du comportement incivique innommable que constitue l'utilisation de silencieux modifiés expressément pour être bruyants.

Silencieux modifiés

Objectif : réduire la nuisance de bruit, particulièrement celle des silencieux modifiés, en vertu de l'article 258 du code de la sécurité routière.

Nombre de constats d'infraction émis : 230 - Amendes de 154 $

Ont eu lieu les 10 et 24 octobre 2009 dernier des opérations ciblées dans des endroits stratégiques - Véhicules interceptés dirigés vers les lieux de vérification.

ÉLECTIONS MUNICIPALES AU QUÉBEC – SUGGESTION D'UNE MEMBRE - À GATINEAU, LE MAIRE SORTANT S'ENGAGE...

"Étant donné que c'est la grande saison des élections municipales, je crois qu'il serait temps de manifester nos besoins, nous membres du RQCB, auprès de nos représentants aux conseils de ville / échevins afin de faire valoir nos droits et besoins en matière de silence. Peut-être envoyer un courriel à nos représentants afin qu'ils fassent appliquer les lois, dans certains cas qu'ils les renforcent face aux récalcitrants et adeptes du bruit. Je crois que c'est le bon moment de leur faire cracher de vraies promesses contre ce fléau... "

Chantal Labonté, Longueuil, Qc

---

NOTE. Membres et sympathisants du RQCB, telle est la suggestion on ne peut plus pertinente d'une membre. Pourquoi ne pas poser des gestes en ce sens...et nous tenir au courant de vos initiatives ? Qu'en pensez-vous ?

ACTION D'UN MEMBRE DANS L'OUTAOUAIS - LE MAIRE DE GATINEAU S'ENGAGE

Suite aux lettres d'André Clermont - membre du RQCB à Gatineau - le maire sortant et candidat à l'élection du 1er novembre, M. Marc Bureau, se dit avoir été sensibilisé aux problème de la pollution sonore et s'engage à faire réviser le règlement sur le bruit. Voici copie des courriels qu'il a fait parvenir à M. Clermont.

From: maire@marcbureau.com
Sent: Tuesday, October 27, 2009 10:03 AM
To: Andre Clermont
Subject: Re: Marc Bureau vous répond


Monsieur,

"Je vous remercie pour vos bons mots ainsi que d'avoir attiré mon attention sur le problème de la pollution sonore. Je comprends votre frustration devant les citoyens qui manquent de civisme en faisant pétarader leur véhicule. Sachez que l'emploi de silencieux modifiés est illégal et que le Service de police fait ce qu'il peut pour enrayer cette pratique.

Si vous avez des suggestions à me soumettre, je serai heureux de les entendre et, le cas échéant, de les faire mettre en application.

Veuillez agréer, Monsieur, mes sincères salutations."

Marc Bureau

From: maire@marcbureau.com
Sent: Tuesday, October 27, 2009 10:03 AM
To: Andre Clermont
Subject: Re: Marc Bureau vous répond

Monsieur,

"Dans une annonce que je ferai mercredi sur la qualité de vie, je m'engage, entre autres, à faire réviser le règlement sur le bruit à Gatineau.

Cordiales salutations,"

Marc Bureau

 

Station Mont-TremblantAGRESSIONs SONOREs SIGNÉEs TREMBLANT

Goûter la nature l'automne, ça vous dirait ?

Mais le bruit est trop souvent au rendez-vous. Voici ce qui a été observé le 12 octobre dernier à Tremblant par un sympathisant antipollution sonore.

"Vingt-cinq minutes après notre départ sur le sentier de randonnée le Grand Brûlé, nous entendions encore le tintamarre de la débile discothèque extérieure que nous avions remarquée au bas des pentes. La chose est tellement révoltante ! Quand comprendra-t-on que nous n'avons pas du tout envie d'entendre de la musique constamment. La nature en elle-même est suffisante à nous combler...sans martelage.

Une heure après le départ, ce fut ensuite le vacarme des motos, du moins ce qui nous est apparu tel. Deux heures de marche plus tard et plus haut - ce n'est pas rien -, cette calamité de motos bruyantes était encore audible. Un autre marcheur signalait que c'était possiblement l'horrible bruit émanant du circuit Mont-Tremblant. Nous ne savions pas qu'une niaiserie pareille telle qu'une piste de courses existait à cet endroit.

Je souhaite que toutes les personnes dérangées par de pareils bruits inutiles, à commencer par cette musique tonitruante en plein air porte plainte à qui de droit. Il faut le signaler. "

---

NOTE DU RQCB. L'hiver, qui n'a pas remarqué à quel point à la remontée mécanique principale du versant sud de cette montagne la musique extérieure était forte et agressante ? Ça aussi, ça méritera d'être dénoncé. Ne vous gênez surtout pas pour le faire et tenez nous au courant de vos observations.

NOTE DU RQCB. À propos du circuit de course de Mont-Tremblant, signalons que 25 citoyens de là-bas, excédés par le bruit produit, ont demandé une injonction au mois de juillet 2008, une initiative qu'il y a lieu de saluer. On peut lire l'article paru dans Cyberpresse à ce sujet. Circuit Mont-Tremblant : des citoyens se plaignent du bruit.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/200809/08/01-654070-circuit-mont-tremblant-des-citoyens-se-plaignent-du-bruit.php

LA ROMANCIÈRE CHRYSTINE BROUILLET, MEMBRE DU RQCB

Mme Crystine Brouillet, la romancière, est devenue membre du Regroupement québécois contre le bruit le 9 septembre dernier. Pourquoi ne pas imiter son geste en adhérant au RQCB vous aussi ?

On peut lire ce qu'elle nous a écrit dans la section TÉMOIGNAGES de notre site

---

JACQUES LANGUIRAND, ÉGALEMENT...

Quant à lui, cela date de la première année de notre existence en fait. On trouve son nom au numéro 262 de notre liste d'adhérents. L'invitation vous est lancée, faites de même ! Comme ces deux personnes et comme ce premier millier de Québécoises et Québécois.

Des gens de tous les milieux, de tous les horizons comme de tous les coins du Québec sont invités à se joindre à nous....Et à prendre part à la construction du RQCB.

Le bruit occupe LA PREMIÈRE POSITION AU PALMARÈS DES PROBLÈMES DE VOISINAGE EN HABITATION

La tondeuse et le chien du voisin

La tondeuse, le chien du voisin, sa musique à tue-tête, etc.

Le titre du paragraphe que vous venez de lire est en fait une déclaration de Yves Joli-Coeur, avocat praticien en droit de la copropriété.

On ne cesse de constater l'importance du travail de sensibilisation qui reste à faire en matière d'environnement sonore.

Lire l'article de Lucie Lavigne du journal La Presse et voir la réaction des gens sur son blogue dans Cyberpresse

http://montoit.cyberpresse.ca/habitation/conseils/200909/04/01-898864-la-tondeuse-et-le-chien-du-voisin.php

---

NOTRE DU RQCB : La photo reprise de Cyberpresse est de Robert Skinner, du journal La Presse.

SALUONS LA PRÉOCCUPATION DE LA VILLE DE GRANBY POUR L'ENVIRONNEMENT SONORE

Scie Le Conseil de Ville de Granby et son maire se préoccupent de l'environnement sonore et de la qualité de vie de ses citoyens. Il y a lieu de se réjouir. Si ces élus servent d'exemple à d'autres, on commencera peut-être à assister à une préoccupation véritable dans tout le Québec à cet égard. Toutes sortes de nuances sont à faire, entre bruit utile et bruit inutile par exemple, mais c'est une attitude générale à l'égard du bruit qu'il faut transformer. 

Le nouveau règlement qui entre en vigueur à Granby interdira l'utilisation d'outils mécaniques pour effectuer des travaux de construction le dimanche. Tous n'y sont pas favorables mais plusieurs se réjouissent à l'avance du répit qui leur sera donné.

Sans être au courant de l'ensemble de la réglementation de la ville de Granby sur la pollution sonore, nous savons à partir de son site Web qu'on ne s'y préoccupe pas d'environnement sonore seulement le dimanche – ce qui serait incongru. On trouve en effet en toute lettre dans le site Web de Granby cet élément fondamental, simple et appelant au civisme.

Paix et bon ordre

Il est interdit en tout temps, peu importe l'heure de la journée, de faire du bruit excessif pouvant déranger ses voisins ou son entourage.

Voici deux textes et une tribune téléphonique portant sur ce nouveau règlement qui entrera en vigueur à la fin du mois d'août 2009, suivi de l'hyperlien vers certains règlements en vigueur à Granby.

http://www.radio-canada.ca/regions/estrie/2009/08/25/002-reglement_bruit_dimanche.shtml

http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2009/08/20090826-083200.html

http://www.radio-canada.ca/radio/maisonneuve/26082009/124539.shtml

http://www.ville.granby.qc.ca/reglements2/reglements.html

Volume indu des spectacles en plein air

Prendre la mesure sonore d'un événement

À signaler, une série de trois articles d'Éric Clément, de La Presse, sur la pollution sonore, à savoir "Des citoyens en ont marre du bruit" et "Des sons qui voyagent loin" et "Prendre la mesure sonore d'un événement." Nos visiteurs peuvent lire ces derniers en cliquant sur les liens suivants. Noter tout de suite que le prochain paragraphe de notre section NOUVEAUTÉS porte sur le même sujet.


http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/200908/07/01-890745-des-citoyens-en-ont-marre-du-bruit.php

http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/200908/08/01-890773-des-sons-qui-voyagent-loin.php

http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/200908/08/01-890780-prendre-la-mesure-sonore-dun-evenement.php

---

NOTE DU RQCB : La photo ci-haut est de Bernard Brault du journal La Presse. Celle qui accompagne l'un des articles sur Cyberpresse.

INVITATION : Gens du quartier Ahuntsic, signalez-le nous si vous trouvez que le volume des spectacles au Festiblues est trop fort. Les organisateurs n'ont pas carte blanche, il y a des seuils de décibels à ne pas dépasser qu'un événement ait lieu au parc Ahuntsic ou ailleurs à Montréal. Jeudi le 13 août en soirée, vers 10h40, quelqu'un nous a dit qu'il avait dû fermer la fenêtre de sa chambre pour pouvoir se disposer au sommeil parce que le son parvenait jusqu'à leur demeure pourtant située... au sud de la rue Jarry où l'on se trouve passablement loin de l'événement.

UN CHIFFRE

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de ne pas écouter de musique à l'aide d'écouteurs, de façon quotidienne, à des niveaux supérieurs à 85 décibels audibles en moyenne sur une heure.

Mais quel message on passe aux jeunes quand le bruit des spectacles dépasse largement ce seuil ? Ne les encourage-t-on pas à écouter leur musique toujours de plus en plus fort ?

U2 à l'amende

On commence à réveiller ailleurs...

MADRID - Les autorités de Barcelone, en Espagne, ont indiqué qu'elles pourraient mettre le groupe irlandais U2 à l'amende pour avoir joué trop fort et trop longtemps lors des répétitions en vue de sa tournée mondiale.

Les autorités de Barcelone n'ont pas voulu révéler à l'Associated Press à quel montant pourrait s'élever l'amende, mais le journal El Mundo affirme, sur son site internet, qu'elle pourrait atteindre jusqu'à 15 000 euros.

http://www.france-acouphenes.org/site/index.php?option=com_content&task=view&id=170

POLLUTION SONORE ÉMANANT DU PARC JEAN-DRAPEAU - trop fort ou non le volume DES SPECTACLES ?

Qu'est-ce que les étrangers d'Europe du Nord, les Etats-Unis et le Canada ont tendance à considérer comme des niveaux de bruit élevés sont une partie normale de la vie en Espagne. © iStock image

Voici le message reçu d'une sympathisante du RQCB.

"Les citoyens de la Ville de Saint-Lambert ont commencé à s'organiser pour lutter contre la pollution sonore qui nous assiège en provenance du Parc Jean Drapeau. Voici notre pétition en ligne. Peut-être vos membres pourraient-ils nous soutenir dans ce but.


http://www.mesopinions.com/Pollution-Sonore---Parc-Jean-Drapeau-petition-petitions-31f27cf01d1b9f044d890357c2f4f110.html

avec toutes mes sympathies pour votre cause "
Julija Sukys, Saint-Lambert, Qc

---

1re Note du RQCB : Pour connaître la position du RQCB sur cette question particulière, on se rendra dans notre section TINTAMARRE DANS LES COMMERCES pour y lire le paragraphe SPECTACLES EN PLEIN AIR - VOLUME INDU. Également, lire le témoignage de M. Philippe Turin, de Saint-Lambert, dans notre section AUTRES DOSSIERS.

2e Note du RQCB : Des citoyens de St-Lambert viennent de créer le Regroupement de Citoyens contre la Pollution Sonore (RCPS) de la ville de Saint-Lambert. Nous saluons cette initiative et invitons les gens de St-Lambert à faire partie et du RQCB et de cette association locale. En voici l'adresse.

http://www.silencestlambert.ca/fr/index.sn

---

N.B. L'illustration du micro ci-dessus est extraite d'une page web intitulée Andalousie - Bruit/Living in Andalucía - Noise. Les espagnols qui ont maille à partir eux aussi avec ce que dénonce le RQCB parlent de "contaminación acústica".

BRUIT DES AVIONS DANS LE QUARTIER VILLERAY À MONTRÉAL - SITUATION CRITIQUE

Un citoyen du quartier Villeray à Montréal nous a écrit pour nous signaler l'augmentation effarante du nombre des avions et du bruit des avions à cet endroit. Prière à d'autres ayant remarqué la même chose de nous communiquer leurs observations. Voici des extraits du témoignage.

Au printemps 09 nous avons remarqué que certains avions passaient beaucoup plus bas au-dessus de nous. Nous avons trouvé la chose ahurissante.

Plus tard nous avons remarqué que le trafic aérien était beaucoup plus important que par le passé.

Vendredi 12 juin dernier : jamais pareille chose ne s'était produite, c'était un avion à toutes les deux minutes à partir de 16h30 jusqu'à 20h30, toute la durée de notre présence à l'extérieur. Toute conversation devait cesser constamment.

Observations récentes les 15, 16 et 17 juillet : le phénomène est devenu permanent : entre 14h30 et 21h : passage d'avions à toutes les deux minutes. De quoi rendre fou !

Notre jardin à l'extérieur devient infréquentable.

On se réfugie à l'intérieur ; même là nous devons fermer les fenêtres pour moins entendre la circulation des avions. Car elle continue de déranger.

Nous habitons le même endroit depuis 19 ans. Par rapport aux années précédentes, la circulation aérienne a doublé sinon triplé juste au-dessus de nous. On a de toute évidence apporté des changements qui ont pour nous des conséquences parfaitement inacceptables. Nous ne tolérerons pas cette chose-là. Pas question que notre qualité de vie devienne existante à cause de cette circulation utlra-bruyante massive au-dessus de nos têtes.

Au sujet de problèmes de pollution sonore reliés à la circulation aérienne à Montréal, nous conseillons à nos membres et visiteurs de rejoindre l'organisme Citoyens pour une qualité de vie/Citizens for a quality of life. Voici l'URL pour les joindre.

http://www.c-q-v.org/index.htm

On donne sur ce site la marche à suivre pour adresser une plainte. Indiquons-là ici au passage.

DÉCHIQUETÉ PAR UN SPEED BOAT...

Un bateau à moteur percute un voilier et tue son occupant C'est Yves Plante, un sympathisant du RQCB et grand amateur de voile, qui nous a mis au courant de la triste nouvelle suivante.

Vendredi le 17 juillet dernier, un "speedboat" de 42 pi. a tué Jacques Godin, commodore du club Nautique Le Mézi à Boucherville alors qu'il naviguait avec son petit voilier sur le fleuve Saint-Laurent. Un bateau à moteur long d'environ 13 mètres lui a littéralement passé dessus

Lire l'article écrit par de Martin Croteau le 17 juillet
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/200907/17/01-885158-un-bateau-a-moteur-percute-un-voilier-et-tue-son-occupant.php

«Il est mort en faisant ce qui le passionnait.»

Lire l'article écrit par Martin Croteau le 18 juillet accompagné de cette photo de M. Godin sur son voilier.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/200907/18/01-885423-il-est-mort-en-faisant-ce-qui-le-passionnait.php

Lire le blogue de Cécile Gladel au sujet de ce terrible incident de même que sur le bruit des bateaux et les moteurs électriques.

http://cecilegladel.blogspot.com/2009/07/fourchette-bleue-et-les-bateaux.html

* Renseignements reliés à cette question :

un groupe antispeedboat sur Face Book

http://he-il.facebook.com/group.php?gid=104983176579

un forum sur le bruit dans le site VOILE ABORDABLE

http://www.voile.org/forumvav32/read.php?8,415403,415417

---

NOTE DU RQCB : Au haut de ce paragraphe il s'agit d'une photo d'André Tremblay du journal La Presse, photo accompagnant l'article de Martin Croteau dans Cyberpresse. L'autre photo est celle qui accompagne la photo de l'article du journaliste le 18 juillet dernier.

 

Motoneiges dans le parc du Petit Train du Nord: Québec se désiste en appel

Imre Szöke, membre du RQCB de la région de Rimouski a attiré notre attention sur l'article suivant de Bruno Bisson du journal La Presse. Il s'agit d'une excellente nouvelle et d'un événement qui mérite d'être souligné.


1er extrait :
"Le gouvernement du Québec et la MRC Les Laurentides se désisteront de leur requête en appel d'un jugement rendu en 2004, qui interdit la circulation des motoneiges sur une partie du parc linéaire du Petit Train du Nord entre les municipalités de Labelle et de Saint-Faustin-Lac-Carré.

Après sept ans de processus judiciaire, des centaines de riverains de l'ancienne emprise ferroviaire pourront enfin dormir sur leurs deux oreilles, en hiver comme en été. Ils pourront aussi toucher les indemnités prévues dans la décision rendue en leur faveur en novembre 2004 par la juge Hélène Langlois, de la Cour supérieure."

2e extrait :

"Le désistement de Québec, dans l'affaire du Petit Train du Nord, découle directement d'une décision rendue en novembre 2008 par la Cour suprême dans une affaire similaire qui a aussi traîné devant les tribunaux durant 15 ans. Le 19 novembre dernier, le plus haut tribunal du pays a conclu que 2000 résidants de Beauport, en banlieue de Québec, pourraient se partager des indemnités estimées à 15 millions en raison des inconvénients causés par les activités d'une usine aujourd'hui fermée de Ciment St-Laurent."


L'ensemble de l'article peut être lu en utilisant l'url suivant.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/200907/03/01-880841-motoneiges-dans-le-parc-du-petit-train-du-nord-quebec-se-desiste-en-appel.php

INITIATIVES DE NOS MEMBRES À IMITER DANS LE DOSSIER DES SILENCIEUX TRAFIQUÉS

Pôt de nuisance

 

PLAINTE D'UN MEMBRE DE CHICOUTIMI - contre les silencieux modifiés

/fr/doc/Plainte_contre_le_bruit_sm_chicoutimi.pdf

PLAINTE D'UN MEMBRE DE LAVAL - contre les silencieux modifiés

/fr/doc/Bruit_-_muffler[1].pdf

TRACT COULEUR D'UN MEMBRE DE LANORAIE - contre le bruit excessif, plus spécialement celui des motos à silencieux bruyants

/fr/doc/PROSPECTUS_-_Couleur_-Page_pour_E-Mail_-_13_Mai_09[1].pdf

SERVICES DE POLICE - PAR RÉGIONS DU QUÉBEC - PAR QUARTIER MONTRÉALAIS

André Clermont, membre à Gatineau, recommande de rendre disponibles dans notre site Web les coordonnées des services de police par régions. Il a parfaitement raison. Et parfaitement raison de suggérer aussi à nos membres de porter plainte. Trois policiers sympathisants du RQCB ont d'ailleurs fait la même suggestion. Voici ces coordonnées.

http://www.msp.gouv.qc.ca/police/services_police/bottin/index.asp?tri=region

Ajoutons par la même occasion un lien vers l'ensemble des postes de quartier de la ville de Montréal.

http://www.spvm.qc.ca/fr/PDQ/2_2_identifiezpdq.asp#postes-de-quartier

BRUIT - EXCESSIF - VS SILENCE...ET POÉSIE

«Les feuilles d'un noisetier tremblent sous le vent : rien n'est plus pur que cette clarté d'un feuillage, éparpillée en mille éclats contraires. Rien n'apaise plus que l'humilité de ces feuilles tendres, soumises sans réserve au déluge des lumières. Elles parlent une langue suave, traversée de silence.»

C'est par cette citation de Christian Bobin que commence l'excellent article de Josée Blanchette dans le Devoir du 15 mai 2009, intitulé Aux abonnés absents...le silence. On peut lire ce texte d'une grande sensibilité en utilisant l'adresse électronique qui suit.

http://www.ledevoir.com/2009/05/15/250418.html

bruit et santé - DES CHIFFRES ALERTANTS !

Ear Mike Almeida, jeune docteur en histoire et membre du RQCB, nous a transmis les données suivantes extraites d'un article paru dans le journal Le Soleil du 6 mai 2009 - il s'agit d'un article de Daphnée Dion-Viens. Posons simplement ces chiffres devant nos yeux et rendons-nous compte de la situation :

44%

Augmentation du nombre

d'appareils auditifs chez les

25-54ans en 10 ans

 

70%

La proportion d'adolescents qui s'exposent à

des niveaux de bruit comparables à ceux des

travailleurs en usine, à cause de leur iPod

 

150%

Hausse des consultations pour des

problèmes d'audition chez les 25-27 ans en 10 ans.

...

À la suite, la journaliste cite les propos d'un médecin de la ville de Québec.

Pour diminuer les problèmes d'audition, le Québec devrait imiter la France et légiférer afin d'interdire la vente d'iPod trop bruyants. C'est ce qu'affirme le Dr Pierre Ferron, otorhinolaryngologiste de l'Hôtel-Dieu .

«Ça me révolte un peu.» Les fabricants de lecteurs MP3 conçoivent des appareils trop puissants pour les tympans et aucune règle n'encadre leur vente, souligne-t-il. La France a pris les devants en limitant par règlement le nombre de décibels des lecteurs vendus en sol français.

Pourquoi ne pas faire de même? «Quand on ne peut y arriver par la bonne volonté, on a le droit de mettre des règlements.»

Selon lui, la popularité croissante d'iPod est un «facteur important» expliquant la hausse des problèmes de surdité.

---

Note du RQCB. L'illustration ci-haut est extraite du site Youth- Hear it.

UN NUMÉRO DE QUÉBEC SCIENCE SUR LE BRUIT ?

Le numéro du mois de mai 2009 de la revue Québec Science porte sur le bruit ! Le saviez-vous ?

Le BRUIT, c'est ASSEZ ! Il nous stresse, il nous rend sourd et même malade. Enquête sur une épidémie silencieuse annonce la page couverture du magazine scientifique..

Il faudra se rendre à l'évidence : il n'y a pas que le RQCB qui met en garde contre le problème aigu de pollution sonore dans notre société. Et les points de vue que nous défendons rejoignent l'intérêt et le bien-être non pas seulement de quelques uns, mais d'un très vaste pourcentage de la population.

Au sujet du Québec Science, nous en reparlerons sous peu, ici même.

INVITATION À UNE CONFÉRENCE (EN WEB DIFFUSION) DE CHANTAL LAROCHE, PROFESSEUR D'ORTHOPHONIE ET D'AUDIOLOGIE À L'UNVERSITÉ D'OTTAWA- 1er avril 2009

Chantal Laroche

NOTE DU RQCB. Nous reproduisons ci-dessous l'invitation qui est adressée à tous les membres du RQCB par Mme Chantal Laroche, professeur titulaire à l'Université d'Ottawa.

Bonjour chers membres du Regroupement québécois contre le bruit !

Par la présente, je désire vous informer que je prononcerai une conférence sur le bruit, en français, dans le cadre des Conférences publiques du recteur de l'Université d'Ottawa, Monsieur Allan Rock. Cette conférence aura lieu à l'Université d'Ottawa, le 1er avril prochain (19h) et portera sur « L'impact du bruit sur nos vies, du berceau à la berceuse ». Cette conférence sera présentée en webdiffusion pour les gens de l'extérieur.

Je vous invite à visiter le lien internet suivant pour obtenir tous les renseignements qui vous permettront de vous brancher en direct, mercredi, 1er avril, 19h.


http://www.recteur.uottawa.ca/conferences/chantal-laroche-conference.html


Vous aurez l'occasion de poser des questions en direct, à la fin de ma conférence.


Au plaisir de vous compter parmi nous virtuellement, le 1er avril prochain !


Chantal Laroche, Ph.D.
Professeure titulaire
Programme d'audiologie et d'orthophonie
École des sciences de la réadaptation
Université d'Ottawa

NOTE DU RQCB : Nous souhaitons que nos membres, sympathisants et visiteurs qui le peuvent assistent à cette conférence et prennent la peine de réagir d'ailleurs, comme il leur sera possible de le faire, en disant par exemple pourquoi, eux, ont décidé d'adhérer au RQCB.

PREMIER COUP DE COEUR TRANQUILLITÉ - un hôtel qui se démarque : l'Hôtel Catalina en république dominicaine

Parce que nous sommes des gens qui aimons la vie et le plaisir, nous ne gênerons pas pour être positif et élogieux quand il y a lieu de l'être. Autant nous appellerons au boycottage de certains endroits où la pollution sonore sévit débilement, autant nous vanterons les mérites de lieux où il est possible d'y échapper. Deux sympathisants du RQCB viennent de séjourner en République Domicaine dans un hôtel qu'ils veulent recommander chaleureusement à tous les amoureux de calme du Québec. Sur le site Web de ce petit hôtel, on peut lire :

"Un séjour à l'hôtel La Catalina est une expérience personnelle unique. Romantique, tranquille, paisible, inspirante, spirituelle et revigorante sont quelques-uns des mots qu'utilisent nos clients pour raconter leur visite chez nous.."

Nous confirmons ces dires et recommandons cet endroit à ceux que les tout-inclus de plus en plus bruyants agressent et lassent au plus haut point.

Voici l'adresse électronique de cet hôtel :

http://www.lacatalina.com/fr/findex.html

http://www.lacatalina.com/fr/fabout.html

---

N.B. Les propriétaires de la Catalina ont longtemps été deux Québécois. Le nouveau propriétaire américain, homme fort sympathique, veut conserver la même formule - gagnante -, ce qui est une excellente nouvelle. En outre, il est toujours aisé à la Catalina de trouver quelqu'un qui parle le français. Et le personnel se distingue par sa gentillesse.

N.B. Voir dans la section LIEUX CRITIQUÉS les endroits à éviter, dont un avis du guide ROUTARD sur la nuisance des quads...à la plage. Et alimentez-nous, svp, tant en endroits à éviter qu'en endroits à recommander.

LE FONDATEUR DU RQCB INVITÉ À sacré samedi, À MACADAM TRIBUS et à maisonneuve en direct

Patrick Leclerc s'entretenait avec Hélène Beaulieu de Radio-Canada (Bas-du-Fleuve) ce samedi 10 janvier 2009. Malgré le rhume qui l'affligeait il en profité pour inviter toutes les personnes dérangées pas le bruit sans exception à s'associer au RQCB. On écoute l'entretien à :

http://www.radio-canada.ca/REGIONS/Bas-st-laurent/Radio/sacresamedi.shtml

Qui le veut peut aussi écouter l'entrevue que Patrick Leclerc a donnée à la radio de Radio-Canada le 10 octobre dernier dans le cadre de l'émission Macadam Tribus. L'entretien dure dix minutes et peut être entendu à l'adresse suivante.

http://www.radio-

canada.ca/radio/emissions/document.asp?docnumero=65911&numero=62&ref=rss

Patrick Leclerc faisait également partie des invités de l'émission MAISONNEUVE EN DIRECT à la radio de Radio-Canada le 21 mai 2007 peu de temps après la fondation du RQCB. Il est possible d'écouter cette émission en se rendant sur le site Web de la tribune téléphonique de Radio-Canada. Michel Pepin recevait ce jour-là en plus de Patrick Leclerc, fondateur du Regroupement québécois contre le bruit (RCQB), M. Louis Beaulieu, alors président-directeur général de l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec, M. Richard Martin, agent de recherche à la direction de la santé publique de Chaudière-Appalache et coordonateur de l' Avis sur la lutte contre le bruit, et Chantal Laroche, professeure titulaire au Programme d'orthophonie et d'audiologie de l'Université d'Ottawa On écoutera l'extrait en se rendant à l'adresse suivante :

http://www.radiocanada.ca/radio/maisonneuve/21052007/87729.shtml

---

Nota bene : Ce dernier entretien avec Patrick Leclerc a eu des répercussions jusque chez nos cousins Français qui se sont dit inspirés par ce qui se passait chez nous.

LUTTE CONTRE LA POLLUTION SONORE DANS LE MONDE - nouveaux hyperliens

- Janvier 2009 -

Dans notre section LIENS viennent d'être ajoutés de nouveaux hyperliens vers des sites, blogues, pages Web sur la question du bruit excessif dans le monde. Nous indiquons sommairement à nos lecteurs lesquels.

WORLD WIDE NOISE - Blogue en langue française sur la pollution sonore dans le monde entier -

http://worldwidenoise.wordpress.com/

QUIET AUSTRALIA - Australians concerned with noise pollution

http://quietaus.blogspot.com/

NOISE FREE HAWAII - Dedicated to combatting noise pollution on the big Island of Hawaii.

http://noisefreehawaii.blogspot.com/

EXCESSIVE NOISE - Page web sur le site de CURRENT.com - Everyone is invited to contribute articles about Excessive Noise

http://current.com/topics/88832722/excessive_noise/new/0.htm

SON ET SANTÉ CARDIO-VASCULAIRE - UN lIEN ?

Dr. Miller's Bio Image Est-ce que ça agit intensément sur notre corps et notre santé le fait qu'un environnement sonore soit de qualité ou dégradé ?

Voyez un peu ce qui suit. Le diamètre des vaisseaux sanguins s'élargit de 26 % à l'écoute d'une musique aimée, alors qu'une musique pénible (a fortiori les bruits pénibles dénoncés par le RQCB) fait rétrécir les vaisseaux de 6 %. Lire les résultats de cette passionnante étude réalisée à l'Université du Maryland et dont le RQCB a été mis au courant en écoutant Jacques Bertrand à l'émission Samedi et rien d'autre à la radio de Radio-Canada le samedi 15 novembre 2008.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/sante/2008/11/12/002-musique-coeur.shtml

---

N.B. Cette recherche en recoupe d'autres montrant les effets de l'environnement sonore sur la santé. La musique et les bruits pénibles entraînent un rétrécissement des vaisseaux sanguins et par conséquent une augmentation de la tension artérielle. C'est ce lien qui permet de comprendre de quelle manière la pollution sonore peut entraîner, comme nous le savons déjà, une augmentation DES MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. Ce que nous évoquons dans notre section DONNÉES DE BASE.

N.B. 2 : La photo au début de ce paragraphe est celle du Dr Michael Miller qui a réalisé cette recherche avec son équipe.

Ville de Lorraine, remporte le premier Prix Villes et villages paisibles du québec

Ville de Lorraine a remporté le premier Prix Villes et villages paisibles du Québec de l'OOAQ. Voir un compte rendu de l'événement dans notre section LIEUX DE QUIÉTUDE.

RÉALISATEUR RECHERCHÉ POUR TOURNER UN DOCUMENTAIRE SUR LE PROBLÈME HORRIBLE DES HYDRAVIONS TOURISTIQUES AU LAC-À-LA-TORTUE (EN MAURICIE)

La Coalition (locale) contre le bruit souhaite réaliser un documentaire sur l'horrible pollution sonore des hydravions touristiques au Lac-à-la-tortue. L'avis de recherche d'un réalisateur (pour accomplir ce travail) est donc lancé à tous les membres et sympathisants du RQCB de même qu'aux visiteurs de notre site. La coalition locale est prête à investir dans pareil outil pour sensibiliser la population et faire pression sur les décideurs politiques.

Merci de votre collaboration

On joindra à ce sujet :

Claude Gélinas, président
Coalition contre le bruit (Lac-à-la-Tortue)

claude.gelinas.2@cgocable.ca

Le bruit et les mouvements de protestation

14 octobre 2008

Goethe-Institut Le Goethe-Institut de Montréal organise une table ronde mardi le 14 octobre prochain intitulé Le bruit et les mouvements de protestation.

Le RQCB, qui se réjouit de cet événement, invite ses membres et sympathisants de même que la population en général préoccupée du problème de la pollution sonore à se rendre à cette table ronde. Les gens pourront écouter ce qui sera dit par les conférenciers mais également prendre la parole lors de la discussion pour faire valoir ce qui les préoccupe. Et pourquoi pas faire écho au travail entrepris par notre regroupement.

Pour plus d'information et connaître l'adresse où se tient cet événement, consultez la page Web qui suit.

http://www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/fr3094250v.htm

À propos du silence - une émission de languirand commentant un livre de john Lane

L'article qui suit est extrait du Bulletin Tapageur, vol. 6, no. 1, à savoir l'édition du 7 juillet 2008.L'illustration ci-contre est également extraite de l'excellent bulletin TAPAGEUR.


Le 11 mai dernier, l’animateur philosophe homme de théâtre Jacques Languirand a traité de la question du bruit, mais plus spécifiquement des « pouvoirs du silence » à son émission hebdomadaire « Par 4 chemins » sur les ondes de la radio de Radio-Canada. S’inspirant d’un livre de John Lane, il a rappelé l’envahissement continuel du bruit sur le silence. La campagne tout autant que la ville sont des lieux où le bruit et le chaos qui en résulte ne s’expriment que trop. Il a rappelé au passage ses effets sur la santé et ses impacts dans la vie des personnes, par exemple, l’aliénation…
La charge de stress induite par le bruit, bruit lié à notre rythme de vie que trop trépidante, devient de plus en plus difficile à évacuer. Même la petite voix intérieure n’arrive plus à trouver un espace pour se reposer. Nous vivons dans le bruit et notre vie quotidienne se résume bien souvent à un vacarme permanent qui nous empêche de penser, de nous concentrer et d'être sereins.


Pour en avoir davantage :
http://www.radiocanada. ca/radio/emissions/document.asp?docnumero=57195&numero=26
Il est possible consulter, en ligne, certaines parties du livre de John Lane (Les pouvoirs du silence, Éd. Belfond. Paris, 2008, 204 p.) à l’adresse suivante :
http://www.espritdouverture.fr/site/les_pouvoirs_du_silence_&600&eso01.html

---

NOTE DU RQCB : Rappelons que l'on peut avoir accès à la version électronique de l'ensemble des bulletins produits par l'excellente équipe de TAPAGEUR à l'adresse suivante.

http://www.santeautravail.net/Afficher.aspx?page=1068&langue=fr

le début de quelque chose ?

La pression de la population finit-elle par produire quelque réveil ? Trois nouvelles encourageantes démontrent que certains élus ou personnes en poste commencent à prendre conscience à la fois de l'accroissement de la pollution sonore dans l'espace public et de la nécessité d'agir.

1) L'arrondissement Ville-Marie à Montréal imposera des amendes sévères contre les citoyens et les entreprises produisant des niveaux de bruit excessif. On signale que l'arrondissement recevait entre 50 et 80 plaintes contre le bruit chaque année.

Lire l'article d'Éric Clément dans Cyberpresse du 19 juin 08.

http://www.cyberpresse.ca/article/20080619/CPACTUALITES/80619192/-1/CPACTUALITES

Si cet hyperlien ne fonctionne pas, consulter alors les documents suivants.

http://www.matin.qc.ca/articles/20080619163925/larrondissement_villemarie_sattaque_bruit_exagere.html

http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia%3D/Medianet/2008/CBFT/TelejournalMontreal200806181800_2.asx&promo%3DZAPmedia_Telejournal

2) La SQ à Shawinigan demande l'aide de la population pour l'aider à lutter contre le peu de respect accordé au code de la sécurité routière, notamment et explicitement le problème des silencieux bruyants et le fait de faire crisser ses pneus inutilement et bêtement..

Silencieux trop bruyant, arrêt omis, crissement des pneus, vitesse excessive, les témoins de ces infractions peuvent désormais communiquer au 310-4141 ou *4141 (pour les utilisateurs de cellulaire) pour en faire part. Vu la généralisation de la délinquance au chapitre de l'environnement sonore, il faut saluer cette initiative. Lire l'article de Bernard Lepage dans l'Hebdo du St-Maurice du 31 mai 2008.

http://www.lhebdodustmaurice.com/article-218205-Securite-routiere-la-SQ-demande-laide-de-la-population.html

3) Les policiers de Terrebonne prêtent l'oreille aux silencieux non conformes. Et la Ville de Terrebonne se dote d'un règlement municipal entièrement dédié aux bruits et nuisances. Le règlement 82 stipule qu'il est interdit d'utiliser ou de permettre que soit utilisé dans un véhicule, un appareil sonore émettant un bruit qui soit susceptible de troubler la paix, le confort ou le bien-être du voisinage. "À Terrebonne, nous appliquons aussi Tolérance Zéro pour toutes infractions relatives au bruit", a déclaré le conseiller municipal et maire suppléant Denis Poitras. Si Terrebonne met en application efficacement cette politique de Tolérance Zéro à l'égard des agressions sonores, elle deviendra un modèle dans tout le Québec. Lire l'article de Diane Legault dans le journal le Trait d'Union du 28 mai 2008.

http://www.letraitdunion.com/article-216502-Les-policiers-de-Terrebonne-pretent-loreille-aux-silencieux-non-conformes.html

BRUIT DES BARS – BRUITS DES BARS – BRUITS DES BARS -

Ceux qui ont vécu, ou qui vivent encore dans le Vieux-Montréal, vous diront que c'est beau, mais que la pollution sonore augmente. L'arrondissement Ville-Marie a adopté en juin 2008 un règlement plus sévère contre le bruit. Mais encore faudra-t-il qu'il soit appliqué. Un reportage de Radio-Canada réalisé par Vincent Maisonneuve.

Notre solidarité et nos encouragements à des gens comme Stéphane Bollard qui livre un fort juste témoignage dans ce reportage..

http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia%3D/Medianet/2008/CBFT/TelejournalMontreal200806181800_2.asx&promo%

Pour en finir avec le bruit des jouets d'enfants

Les jeunes oreilles sont sensibles"Dans un environnement social toujours plus bruyant, la sonorité des jouets est un enjeu de taille". (F. Deglise)

Lire l'intéressant article de Fabien Deglise dans le Devoir du 19 avril 2008.

http://www.ledevoir.com/2008/04/19/185838.html

Des cartes du bruit en Angleterre

Big Ben 16 mai 2008.

Un sympathisant du RQCB nous a transmis cette précieuse information. Le gouvernement britannique a publié vendredi le 16 mai 2008 dans Internet des cartes indiquant les niveaux de bruit dans différentes villes du pays.

L'ambition du gouvernement est de révéler les perturbations causées par les usines, les avions, les trains et les voitures dans le but de les réduire.

En visitant www.defra.gov.uk/noisemapping , les résidants de 23 villes étaient censés pouvoir connaître le niveau de bruit de leur secteur, mais face à une demande trop forte, le service est rapidement devenu indisponible vendredi.

«Ces cartes représentent le point de départ d'une stratégie pour s'attaquer au problème de la pollution par le bruit», a déclaré le ministre de l'Environnement de la Grande-Bretagne, Jonathan Shaw.

Les cartes couvrent 80 000 km de route et quelque 5000 km de chemins de fer et se basent sur des données prises sur des sites industriels, des routes, des chemins de fer et des aéroports.

De nombreuses études ont lié un niveau de bruit élevé à des maladies et à des troubles d'apprentissage chez les enfants.

D'après Reuters.

Jean-François Cloutier , Technaute.ca
16 mai 2008 | 13 h 28

http://www.guardian.co.uk/environment/2008/may/17/pollution.travelandtransport

Note du RQCB : Il faut se rendre compte du retard au Québec. C'est le RQCB qui doit faire pression sur les autorités gouvernementales, qui n'ont pas encore pris connaissance du problème. Hélas ! Est-ce que le ministre de l'environnement de la Grande-Bretagne pourrait expliquer un certain nombre de choses à la ministre de l'environnement du Québec ?

LE BRUIT TUE

En décembre 2007, le magazine américain New Scientist soulignait que le "bruit tue de la même manière que le stress auquel il contribue", ceci parce que le bruit modifie la biochimie humaine en élevant la pression sanguine, renforçant ainsi le risque d'attaques cardiaques.

Lire davantage sur cette réalité et ce qu'énonçait le magazine :

http://www.newscientist.com/channel/health/mg19626355.700-news-review-2007-hidden-harm-from-noise-pollution.html

demande d'APPUi À La démarche d 'INTERDICTION DES HYDRAVIONS TOURISTES AU LAC À LA TORTUE -

Hydravion19 février 2008

En raison du fait que Transports Canada a initié un Processus de détermination de l'intérêt public (1) à cet endroit, la Coalition contre le bruit du Lac-à-la-Tortue (dans Shawinigan) invite tous les membres du RQCB ainsi que les visiteurs du site Web à transmettre à Monsieur Justin Bourgault de Transports Canada (bourgaj@tc.gc.ca), un message d'appui en faveur de l'interdiction des hydravions touristes à Lac à la Tortue, ce, après plus d'une décennie de nuisances sonores, tout à fait considérables.

Cordialement,

Claude Gélinas, président
Coalition contre le bruit du Lac-à-la-Tortue

(1) Après des pressions diverses et l'adoption d'une résolution d'appui unanime en ce sens par le conseil municipal de Shawinigan en novembre dernier. Les autorités locales appuient donc les riverains ; le ministère de l'environnement du Canada devrait donner suite à cette demande d'interdiction, ce serait dans l'ordre des choses. La qualité de vie des gens doit l'emporter sur l'intérêt privé unique du promoteur de tours d'avions bruyants.

NOTE DU RQCB : Nous invitons membres et sympathisants à procéder à cette simple démarche d'appui aux riverains du Lac à la Tortue dont la qualité de vie est horriblement mise à mal depuis dix ans, tout ceci pour le bénéfice unique d'un exploitant privé. On se rendra dans notre section RQCB-Régions pour lire quelques documents relatifs à ce dossier.

L'ÉCONOMIE DE LA DESTRUCTION

31 janvier 2008 - 15 février 2008 - Les forêts indonésiennes victimes des biocarburants. Autre illustration démontrant qu'il ne faut pas laisser l'avenir ni aux marchands de moteurs ni aux marchands de carburants.

Dans le journal La Presse, Philippe Mercure signe un papier sur la surproduction d'huile de palme en Indonésie, tout ceci dans le but de fournir l'Europe en biocarburant. Loin de réduire les gaz à effet de serre, on sait maintenant que cette histoire de biocarburant est une erreur monumentale. On lira que, depuis 50 ans, en Indonésie, 74 millions d'hectares ont été détruits ! L'article de Philipppe Mercure met en relief que la production de ce biodiésel à partir de l'huile de palme est encore plus polluante que les sables bitumineux de l'Alberta (1). Ce qui n'est pas peu dire. L'article se divise en deux parties ; les lire ici dans Cyberpresse :

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080131/LAINFORMER/801310705/5891/LAINFORMER01

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080131/LAINFORMER/801310707/5891/LAINFORMER01

(1) Au sujet des sables bitumineux, lire l'article de François Cardinal dans Cyberpresse. Selon un rapport auquel le journaliste fait référence, le développement des sables bitumineux de l'Alberta ne constitue rien de moins que "le projet le plus dommageable du monde". Lire ce que F. Cardinal écrit le 15 février 2008.

http://www.cyberpresse.ca/article/20080215/CPENVIRONNEMENT/802150798/6108/CPENVIRONNEMENT

Troubles d'apprentissage : attention au bruit

Un environnement bruyant peut être défavorable à la réalisation des activités chez des enfants souffrant de troubles de communication. C'est ce qu'ont découvert les professeurs adjoints de l'École d'orthophonie et d'audiologie Claire Croteau et Benoît Jutras dans une étude réalisée en partenariat avec le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et le Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture.

Lire l'article entier à ce sujet.

http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/843/221/

Les parcs Du QuÉBEC exempts de motoneiges

Il était plus que temps que ce geste soit posé. Il y aura lieu de se réjouir si la ministre Beauchamp va au bout de son intention. Voici un extrait du communiqué de presse rédigé par trois groupes environnementaux québécois.

Québec, le 16 janvier 2008 — Les conseils régionaux de l'environnement (CRE), Nature Québec et Aventure écotourisme Québec (AEQ) estiment que la pratique de la motoneige et autres activités motorisées sont incompatibles avec la préservation de l'intégrité des parcs nationaux du Québec. Ils soutiennent la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP), Mme Line Beauchamp, dans ses efforts visant à régulariser cette situation en appliquant rigoureusement la politique et le règlement sur les parcs. Les organismes demandent à la ministre de fixer à 2009 au plus tard l'arrêt de toute tolérance ou autorisation de circuler en motoneige ou en VTT dans les parcs du Québec.

François Cardinal, journaliste au journal la Presse a consacré à la question un excellent article intitulé LES MOTONEIGES EXPULSÉES DES PARCS. Dans l'édition papier de la Presse du 17 janvier 2008 ou dans cyberpresse à l'adresse suivante.

http://www.cyberpresse.ca/article/20080117/CPACTUALITES/801170825/1019/CPACTUALITES

LE DOSSIER DES VOITURES ÉLECTRIQUES

15 janvier 2008 - 25 janvier 2008

Le dossier des voitures électriques est évidemment une piste importante à suivre. Laissons Louis-Gilles Francoeur faire le point dans un article qu'il signe le 15 janvier dans le Devoir. Un papier intitulé Moteur-roue : Volvo dans les traces d'Hydro.

http://www.ledevoir.com/2008/01/15/171841.html?fe=2892&fp=243472&fr=61954

Dans un autre article paru le 25 janvier 2008, le même journaliste rend compte d'un ouvrage de fond écrit par Pascal Griset et Dominique Larroque sur L'Odyssée du transport électrique (publié en 2006 aux Éditions Cliomedia). « À long terme, la voiture ne peut pas être autrement qu'électrique », soutiennent des experts.

http://www.ledevoir.com/2008/01/25/173213.html?fe=2982&fp=243472&fr=63767

LE SILENCE ET LE BRUIT...RÉFLEXIONS

Nous remercions chaleureusement l'un de nos premiers adhérents de l'année 2008, M. Pierre-Paul Roy, d'avoir attiré notre attention sur un article de Mme Bombardier (paru en octobre) et les échanges intéressants qui ont suivi ce dernier au sujet du silence et du bruit. Voici l'hyperlien permettant à nos membres, sympathisants et visiteurs d'aller lire le texte intitulé SILENCE, S'IL VOUS PLAÎT de même que l'ensemble de réflexions qu'il a suscitées, quelques unes d'entre elles nous semblant tout à fait dignes de mention...

http://www.ledevoir.com/2007/10/06/159628.html

JOUETS TROP BRUYANTS - BAISSONS LE VOLUME ! RÉCLAMENT LES ORTHOPHONISTES et les audiologistes canadiens

Les jeunes oreilles sont sensibles Au cours de la dernière période d'achats de cadeaux de Noël, des experts de l'audition affirment que les normes canadiennes en matière de jouets bruyants n'étaient pas assez sévères, et permettent la vente de jouets potentiellement dangereux. L'Association canadienne des orthophonistes et audiologistes, l'ACOA, réclame que le gouvernement modifie ses lois et abaisse le niveau sonore maximum des jouets.


Lire l'article de la Presse canadienne en utilisant l'hyperlien suivant.

http://www.info-affaires.com/articles/20071210201231/des_jouets_sont_trop_bruyants_selon_les_audiologistes.html

Le caribou forestier menacé par la motoneige

 (Photo archives La Presse) Il vaut la peine de lire cet article paru dans la Presse du 30 novembre 2007. Un titre pareil et une réalité pareille, est-ce étonnant ? Nous ne le croyons pas. L'être humain ne peut se comporter de n'importe quelle façon inadéquate et irresponsable sans que cela ait des conséquences. Et nous savons maintenant depuis des années que ces conséquences sont graves. Il est plus que symptomatique de constater que l'usage ultra-répandu de motoneiges bruyantes et polluantes met en péril une espèce animale ici au Québec. Réagissons au plus tôt ! Les espaces naturels et les autres espèces, on y tient. Voici le lien vers l'article du journal la Presse. Un texte de Charles Côté.

http://www.cyberpresse.ca/article/20071130/CPENVIRONNEMENT/711300866/6108/CPENVIRONNEMENT

En Colombie Britannique, c'est pour protéger les derniers caribous des montagnes que l'on a pris une série de dispositions, entres autres concernant la circulation des motoneiges. L'article qui suit fait état de dispositions visant un territoire forestier nouvellement protégé. On y souligne que les opérateurs de motoneiges ne pourront plus s'aventurer librement dans la forêt protégée. La mesure a été prise sur la base d'études scientifiques démontrant que le bruit de ces engins oblige les caribous femelles à dépenser tellement d'énergie pour s'en éloigner qu'elles en perdent parfois leurs portées.

http://www.sierraclub.ca/f/national/media/inthenews/item.shtml?x=1409
---

Pendant que certains font valoir le "gros fun " qu'ils ont à se jouquer sur des engins polluants et bruyants pour les faire vrombir à qui mieux mieux, que d'autres se gargarisent avec les "retombées économiques" pour les régions, le documentaire PLANÈTE BLEUE/VU DU CIEL - LA TERRE, diffusé à Télé-Québec samedi le 26 janvier dernier, nous apprenait... qu'une espèce disparaissait toutes les 18 secondes. Quand une catastrophe est encourue par l'humanité, faut-il laisser aller ainsi la bêtise ?

haut

Petit dialogue entre amateurs de bruit

Voici une perle de dialogue trouvé sur un site Web nommé FORUM AUTO.COM, à la rubrique FORUM TUNING. La conversation date du début de l'année 2006 et a pour sujet, très limpidement : Plus de bruit (echappement). C'est assez saisissant à quel point on ne se préoccupe nullement dans cet échange et dans toute cette pratique navrante dite du "tuning" de savoir si son comportement dérangera éventuellement les autres. Le dialogue illustre aussi combien il est facile d'acheter des équipements produisant un sacré beau...boucan comme l'écrit un des protagonistes. Nous reproduisons cet échange en ne corrigeant pas les fautes de français - ce n'est pas ici l'objectif...


 
1) " J'aimerais que ma vw polo n6 face plus de bruit ;pour l'instant elle n'a qu'un simple pot d'echappement es-que une sorti de pot suffirait?
  Merci"

2) "Bah tu enleves le pot carrement!!
Tu parles juste d'une sortie fixé sur le pot d'origine? Ca fait rien du tout ca!!"

3) " ... collecteur plus ligne complete et tu gagneras en puissance aussi un peu :rs:"
  Sur certaines voitures une simple admission directe ou dynamique change carrement le bruit

4) "On ma di aussi de mettre un KN sa fonctionne bien cela"

5) "Un pot inox non homologué pour un prix dérisoire sur ebay crois moi ça fait du boucan!
Un filtre kn ne changera rien,sauf si  c'est une de ces cochonneries d'admisson directe qui font perdre 10% de puissance et de couple à la voiture tout en la gavant de saletés."

haut

Lac-à-la-Tortue: Appui pour la Coalition contre le bruit

Hydravion La Coalition contre le bruit du Lac-à-la-Tortue a reçu un appui de taille lundi le 12 novembre 2007. Le conseil municipal de Shawinigan a adopté une résolution de la conseillère France Beaulieu qui demande à Transports Canada d'interdire les vols d'hydravions touristiques à Lac-à-la-Tortue. Nous félicitons tous les acteurs dans ce dossier, d'abord les personnes qui luttent depuis des années pour faire valoir leur droit à une qualité de vie qui se tienne contre une pollution sonore qui la compromettait totalement. Félicitations au conseil municipal municipal pour cet appui donné. Il reste maintenant à Transports Canada à donner suite dans les meilleurs délais à la résolution votée hier. Les visiteurs qui veulent en savoir plus peuvent écouter le reportage de Radio-Canada en cliquant sur le lien ci-dessous. Ils peuvent aussi se rendre dans notre section RQCB-Régions pour lire les documents qui se trouvent là depuis le printemps dernier. Et pourquoi pas signer la pétition de la Coalition en communiquant avec M. Claude Gélinas, un acteur important dans ce dossier. Cliquez pour le texte de Radio-Canada :

http://www.radio-canada.ca/regions/mauricie/2007/11/13/001-lac-tortue-aviation.shtml

et cliquer sur le OK à côté de l'encadré au bas de l'avis affiché.

haut

Le point sur les silencieux bruyants et les autos-canons

Parmi les témoignages reçus au RQCB depuis décembre 2006, un très grand nombre de personnes continuent de mentionner le problème des silencieux modifiés. Il s'agit de la première nuisance mentionnée, précédant celle des motocyclettes – le lien est facile à établir entre les deux problèmes. On se plaint des silencieux de voitures bruyants à Montréal, Laval, Québec, Trois-Rivières, Sherbrooke, Gatineau, Chicoutimi, etc. Partout au Québec. Aucune région n'y échappe. Qu'on se reporte à notre section «Données de base» ou «Bagnoles sans silencieux adéquats», il est clair que les silencieux modifiés rejettent dans l'environnement au moins entre 95 et 100 décibels. En appliquant l'échelle logarithmique qui caractérise la mesure du son, on peut dire d'entrée de jeu que ces faux «silencieux» dont l'usage est illégal sauf sur des circuits de course sont de 20 à 40 fois plus bruyants que des échappements normaux . Pas deux, trois, au moins 20 fois plus bruyants. Les silencieux véritables ne sont en fait nullement bruyants, sauf s'ils sont perforés. Or cette « mode » et ce « plaisir » qu'ont certains à conduire des voitures produisant un vacarme nuisible pour la population doit cesser. Simplement parce que le plaisir des uns ne doit pas avoir lieu au détriment de la qualité de vie des autres. Une simple question d'éthique de base.

Il faut ici faire une précision importante. Nous ne pouvons pas simplement tenir compte du nombre de décibels produits, il faut considérer la structure ou le caractère du bruit en cause. Dans le cas des silencieux bruyants, il s'agit toujours d'équipements qui grondent, pétaradent ou souvent les deux à la fois. Pareil bruit n'engendre pas la même nuisance sonore qu'un son homogène. Nous avançons que lorsqu'un son grondant ou pétaradant est produit, il faut ajouter 10 décibels à ce qu'enregistre le sonomètre pour rendre compte de la nuisance et par conséquent de l'irritation ressentie par la population. Et c'est pourquoi la population est tellement irritée par les nuisances dont nous parlons ici.

BEAUCOUP de travail est à faire pour venir à bout du fléau de silencieux bruyants. Tous les éléments suivants en fait.

Campagne d'information et de sensibilisation 

Beaucoup ignorant la loi et pensant que tout est permis, nous croyons nécessaire la tenue d'une vaste campagne d'information et de sensibilisation, à faire par les autorités provinciale, municipales et policières, de même que par la SAAQ. Occasion de dire aux automobilistes qu'il n'est pas tolérable que des gens au nom d'une jouissance personnelle agressent les autres sonorement. Occasion de redire clairement à la population ce que sont les règlements :

Les articles 258 et 260 du Code de la route du Québec stipulent que tout véhicule doit être muni d'un système d'échappement conforme aux normes et que nul ne peut modifier ce système pour en réduire l'efficacité. De plus, l'article 94 précise que l'échappement ne peut être modifié pour en augmenter le bruit. Quant aux normes fixés par Transports Canada, celles-ci établissent que : le niveau sonore extérieur dans le cas de véhicules légers ne doit pas excéder 80 décibels après soustraction d'une valeur de 2 décibels du niveau sonore moyen enregistré au cours des essais relatifs à l'émission de bruit. En ce qui concerne les motocyclettes, la NSVAC 1106 (toujours de Transport Canada) prévoit un éventail de limites sonores propres à la cylindrée des motocyclettes qui se situe entre 77 et 82 décibels .

Occasion d'informer la population que le bruit excessif ne peut pas être toléré, parce que c'est une question de civisme et de respect d'autrui.

Application renforcée et systématique des règlements actuels

 a) Donner des contraventions 

Un mandat clair doit être donné aux forces policières de toutes les villes du Québec de sévir plus systématiquement, d'arrêter les contrevenants, de distribuer des contraventions. Parce que le problème est facile à constater avec les yeux et les oreilles. On voit que c'est un silencieux modifié : l'ouverture de l'échappement a au moins le triple du diamètre d'un silencieux normal et le revêtement est en général chromé. On entend aussi facilement que c'est un silencieux modifié puisqu'il fait un vacarme incroyable, que n'importe qui peut entendre, même de l'intérieur de sa voiture.

b) Augmentation des amendes. Pour les rendre plus dissuasives. Les augmenter du double.

c) En plus des contraventions il faut aussi que soient distribués des avis formels exigeant que les systèmes d'échappements bruyants soient remplacés d'ici telle échéance (rapprochée, "quarante-huit heures" par exemple) de manière à cesser d'être bruyants.

Révision des lois et des règlements

Les règlements québécois actuels doivent être réécrits de manière à ce que l'accent ne soit plus mis sur la « modification » par rapport à un équipement d'origine comme c'est le cas actuellement, mais plutôt sur le bruit produit par tel équipement - tout simplement. La loi doit interdire tous les échappements bruyants quels qu'ils soient. Ne seront tolérables sur la voie publique que des échappements ne produisant aucun bruit. C'est simple et c'est ce qui doit être fait.

Les policiers ne doivent pas avoir à faire des pieds et des mains comme on le leur demande actuellement dans certains cas. Quand ils donnent à un citoyen une contravention parce qu'il n'a pas immobilisé entièrement sa voiture à un arrêt routier obligatoire, le policier n'a pas besoin d'avoir filmé le comportement de l'automobiliste avec une technologie compliquée, il constate la chose de ses yeux. Il a vu. En matière sonore, les oreilles sont largement suffisantes, on n'a pas à compliquer les choses inutilement. Tous les silencieux au Québec doivent être silencieux, point.

La prochaine réglementation sur le bruit ne doit pas être noyée dans des chapitres où toutes sortes de questions sont abordées. Il faut donner un relief véritable à la législation concernant le bruit.

Certains fabricants automobiles commencent à produire des véhicules avec des échappements qui sont bruyants dès l'origine. Il faut dénoncer la chose au plus vite. Transport Canada doit donc quant à lui faire beaucoup plus attention qu'il ne le fait maintenant. La norme de 80 décibels doit être appliquée systématiquement. Mais il faut en ajouter une autre : les équipements quels qu'ils soient ne doivent pour aucune considération produire un son grondant ou pétaradant – pour la raison que nous avons invoquée plus haut, qu'il faut à ce moment-là ajouter 10 décibels pour rendre compte de l'irritation ressentie par la population.

Interdiction de vendre des silencieux modifiés bruyants

Des échappements bruyants sont en vente libre depuis des années partout au Québec alors que même la réglementation actuelle en interdit l'usage. L'hypocrisie doit avoir une fin. La cohérence est de beaucoup préférable. Et n'oublions pas qu'il s'agit ici de la qualité de vie de la population. De sa santé tout autant. Il faut donc demander à Transport Québec de préparer un projet de loi visant à interdire la vente de silencieux modifiés, parce qu'ils contreviennent à l'esprit de multiples lois de même que de règlements municipaux et parce qu'ils nuisent atrocement à la quiétude de l'ensemble de la population .

Plaintes des citoyens

Les citoyens n'ont pas à tolérer ce fléau. Ils doivent continuer d'adresser des plaintes à tous les niveaux jugés nécessaires. De toute évidence, les services policiers interviennent davantage s'ils reçoivent des plaintes. Les citoyens doivent également faire pression auprès de tous les paliers de gouvernements pour que soient mis en œuvre dans les meilleurs délais les propositions que nous venons de formuler après nous être penchés sur la question depuis le début de l'année 2007.

Modifier sa conduite, pas seulement son bolide ! On lira avec un intérêt ce document préparé par la SAAQ au sujet de ce qu'il est permis de modifiier et de ce qui n'est pas permis de modifier sur un véhicule.

http://www.saaq.gouv.qc.ca/publications/dossiers_speciaux/modif_conduite_fr.pdf

On retiendra, entre autres, l'extrait suivant. Il s'agit d'une mise en garde qui devrait prendre beaucoup plus de relief que maintenant pour éduquer les automobilistes et les motocyclistes au civisme sonore.

Sur la route, vous devez adopter un comportement courtois, sécuritaire et responsable, qu’il s’agisse de la conduite de votre véhicule ou du bruit qu’il produit (crissement des pneus, volume du système de son trop élevé ou silencieux défectueux ou trop bruyant). Ceci vous évitera des désagréments ainsi qu’aux autres usagers de la route et à la population en général.

LE POINT SUR LES AUTOS-CANONS

Photo of large auto speakers Aucune loi québécoise ne vient interdire actuellement l'insupportable problèmes des autos-canons, c'est-à-dire le problème de ces voitures équipées de systèmes de son tonitruants assénant toutes vitres baissées à la population des niveaux de décibels intolérables. Les systèmes de sons de voitures surpuissants, souvent équipés de « caissons d'extrêmes graves », propulsent dans les rues partout au Québec entre 84 et 108 décibels ! Le phénomène est tout aussi intolérable que celui des silencieux bruyants. C'est pourquoi dans ce cas-ci, le même genre de démarche doit avoir lieu. Une loi claire et simple à écrire au plus tôt, puis campagne d'information et de sensibilisation, avec évidemment des sanctions sévères.

Au nom du civisme donc, au nom de la qualité de vie des citoyens, pour que marcher à Montréal, pour qu'être dehors à Montréal, à Québec et dans toutes les villes du Québec reste ou redevienne quelque chose d'agréable, le Regroupement québécois contre le bruit (RQCB) formule la suggestion suivante : qu'une législation toute simple entre en vigueur interdisant aux automobilistes de pousser le volume de leurs puissantes radios (ou systèmes de son) plus que pour leur usage personnel, à défaut de quoi une contravention leur serait remise. Les automobilistes n'ont qu'à conserver leurs vitres baissées et/ou à réduire de toute manière de beaucoup le son de leur puissant système. Pour respecter autrui et l'espace public. Alors que chez eux, libres à eux évidemment dans l'espace privé d'utiliser leur casque d'écoute et de pousser alors le volume comme ils le veulent. Ou même de pousser le volume comme ils le veulent, en des endroits (toutefois) où ils ne dérangent personne. Donc certainement pas sur la voie publique

---

NOTA BENE : L’Association des mandataires en vérification mécanique du Québec appuie le Regroupement québécois contre le bruit - et ceux qui oeuvrent dans le même sens - dans la démarche de limiter le bruit des véhicules non conformes. On peut constater cet appui en se rendant lire le dossier paraissant en page 5 de VÉRIFICATION, le Bulletin de liaison des professionnels en sécurité routière, Vol.17 N° 3, numéro de NOVEMBRE 2007

http://www.asmavermeq.ca/pdf/VerificationNov07.pdf

------

*** MAGNAFLOW PERFORMANCE EXHAUST, ça vous dit quelque chose ? Un site entier dédié au grand bonheur pour certains d'acheter des échappements tonitruants qui casseront les oreilles des autres citoyens. On s'en fout. SPORT COMPACT - We got the sounds you've been looking for, se vante le fabricant. Allez-voir ce site pour voir les gadgets proposés pour tout type de voiture. Vous pouvez écouter (Ô joie !) les formidables vacarmes pour chaque modèle proposé. Un véritable marché du vacarme, un véritable encouragement à l'incivisme. Que de bonnes raisons de ne pas laisser l'avenir aux marchands de gadgets futiles !

http://www.magnaflow.com/04sound/04sport.asp

haut

Le québec devrait avoir une politique du bruit

Le Québec doit avoir une politique du bruit. Il est plus que temps. Entretemps un comité d'experts travaille depuis un moment sur cette question. L'avis, qui émanera de l'Institut national de santé publique du Québec, pourrait être remis au ministre Philippe Couillard à la fin de l'année. Le RQCB a évidemment très hâte de pouvoir lire ce rapport. Nous souhaitons vivement par exemple qu'il ne soit plus question seulement du nombre de décibels produits mais aussi de la structure ou du caractère du bruit. Un son grondant ou pétaradant n'engendre pas la même nuisance sonore qu'un son homogène ou en tout cas non grondant. Nous avançons en ce qui nous concerne que lorsqu'un son grondant ou pétaradant est produit, il faut ajouter 10 décibels à ce qu'enregistre le sonomètre pour rendre compte de la nuisance et par conséquent de l'irritation ressentie par la population. Cette particularité est extrêmement importante dans le cas des silencieux modifiés ; ça l'est maintenant aussi pour des échappements d'origine mais conçus pour être bruyants, ce qui est assez révoltant. Ça s'applique aussi aux motos de toutes sortes, sur la route et sur l'eau. Dans le cas des silencieux modifiés, les plaintes ne cessent d'affluer de partout au Québec.

Pour revenir à cette question d'une politique du bruit, un article est paru dans le journal le Soleil concernant l'avis de l'INSPQ tant attendu qui, à notre avis, devrait impérieusement aboutir à une politique nationale de lutte contre le bruit. Nos visiteurs peuvent en prendre connaissance en cliquant l'hyperlien suivant.

http://www.cyberpresse.ca/article/20071101/CPSOLEIL/71031259/6584/CPSOLEIL

haut

Sa majesté l'automobiliste

3 novembre 2007

Deux journalistes de la Presse ont réagi avec beaucoup de pertinence et de coeur à la mort de la petite Bianca, de l'île Perrot, une mort causée par le culture du moteur, que le RQCB dénonce. Il s'agit de Pierre Foglia et de Patrick Lagacé. Ces deux journalistes voient juste. Ils se rendent compte en effet qu'il ne s'agit pas là d'un accident pur et simple. L'événement est surdéterminé. Il est effectivement attribuable à une culture déplorable sous-jacente. Nous adressons nos sympathies aux parents de cette fillette de l'île Perrot, tuée à cause de la culture du moteur. Nous vivons dans une société où règne le culte de la bagnole et de la petite puissance à 2 sous qu'on y rattache. La mode des silencieux ultra-bruyants et des systèmes de son tonitruants (autos-canons) participe du même phénomène. D'une incivilité généralisée d'une foule de conducteurs. Devons-nous continuer d'enterrer nos enfants et nos proches pour satisfaire l'industrie du tuning et ses clients antisociaux qui n'ont aucun respect pour le reste de la communauté ? Au REGROUPEMENT QUÉBÉCOIS CONTRE LE BRUIT, nous n'abordons pas que le bruit excessif mais la culture niaise et dangereuse qui vient avec. Voici pour nos visiteurs les hyperliens conduisant aux articles des deux journalistes.


http://www.cyberpresse.ca/article/20071103/CPOPINIONS/711030502/6730/CPACTUALITES

 

http://www.cyberpresse.ca/article/20071103/CPOPINIONS/711030503/5156/CPARTS

haut

Bruit et insomnie

3 novembre 2007

Dans un article portant sur l'insomnie, on peut lire ce qui suit dans Le Devoir du 3 et 4 novembre dernier. "Entre 14 et 15 % des Canadiens se plaignent de mal dormir en raison du bruit". C'est beaucoup de monde. Cette statistique montre en plus de tout le reste à quel point le problème du bruit est important.

haut

Bolides bruyants visés

24-09-07

On peut lire à l'adresse indiquée ci-dessous deux courts articles de Louis Mathieu Gagné (du Journal de Montréal) sur le problème des silencieux modifiés (voitures et motocyclettes). La réaction des lecteurs du journal de Montréal est absolument éloquente. On peut lire ces commentaires à la même adresse.

http://www2.canoe.com/infos/societe/archives/2007/09/20070924-071600.html


Juste une précision : oui le RQCB prône d'augmenter les amendes (elles n'ont pas d'effet dissuasif et les délinquants continuent de réutiliser le même système d'échappement par la suite) et de revoir la règlementation, mais il souhaite également des campagnes de sensibilisation - au niveau des municipalités, dans le Québec entier et bien sûr par la SAAQ. Nous parlons de ce problème des silencieux modifiés plus bas dans cette section. Un condensé de notre position paraîtra bientôt dans notre site Web. Une chose importante : nous invitons toutes les personnes incommodées à porter plainte auprès de leur service de police de même qu'auprès de leur municipalité. Si personne ne se plaint, c'est comme si aucun problème n'existait. Comme quoi, dans au moins un secteur de l'existence, la plainte a ses vertus.

haut

Protéger l'ouïe de nos ados et des jeunes gens

Deux articles à lire sur ce sujet :

a) Plus de 50% des adolescents américains ont des problèmes d'audition. Écrit le mardi 14 mars 2006 :

http://www.cyberpresse.ca/article/20060314/CPACTUEL03/60314075/1062/CPACTUEL

b) Quand la musique devient du bruit Par Nadine Descheneaux - Servicevie.com :

http://sante.sympatico.msn.ca/Quand+la+musique+devient+du+bruit/ServiceVie/Articles/MusiqueBruit.htm?isfa=1

L'ouïe de nos enfants, aussi, est à protéger. Bien évidemment. Puisque le bruit nuit à la qualité de l'apprentissage. N'acceptons pas fatalistement que nous serions en train de nous préparer une génération de sourds, comme plusieurs l'énoncent Voici deux articles récents à lire sur le problème du bruit dans les salles de classes.

a) Cri d'alarme pour un peu de silence, un texte de Martin Croteau paru dans la Presse du 1er octobre 2007 :

http://www.cyberpresse.ca/article/20071001/CPACTUALITES/710010456/-1/CPACTUALITES

b) Pollution sonore - Trop de bruit dans les classes. À lire sur le site Web de Radio-Canada :

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2007/10/02/001-pollution_sonore.shtml

haut

Salut Bonjour week-end A parlé de la pollution sonore

Le dimanche 26 août dernier, les animateurs de cette émission télé au réseau TVA ont abordé de façon judicieuse la question de la pollution sonore. On peut écouter ce qui a été dit en se rendant sur le site de cette émission à :

Changer le monde - La pollution sonore

haut

Article de Louis-Gilles Francoeur parlant du RQCB

Le nouveau son des saisons

haut

Cahier Actuel de La Presse du 10 juin : À propos du bruit

Dans la Presse du 10 juin dernier, deux articles instructifs étaient à lire à propos de la pollution sonore :

  1. Ces bruits qu'on passe sous silence, de Charles Meunier
  2. Le bruit, souce d'inconfort, de Cécile Gladel
haut

Maisonneuve en direct sur la pollution sonore

L'émission MAISONNEUVE EN DIRECT du 21 mai 2007 portait sur la pollution sonore. Il est possible d'écouter cette émission en se rendant sur le site Web de la tribune téléphonique quotidienne de la radio de Radio-Canada. Parmi les 4 invités, Patrick Leclerc, fondateur du RQCB, a été interviewé par Michel Pepin. On écoutera l'extrait en se rendant à l'adresse suivante :

http://www.radiocanada.ca/radio/maisonneuve/21052007/87729.shtml

haut

Chronique de François Thiboutôt

Après avoir visité notre site Web et parlé à Patrick Leclerc, président fondateur du RQCB, François Thiboutôt a écrit une chronique très intéressante sur le problème du bruit, ceci sur le Réseau d'Information en Éducation de même que sur le Réseau d'information Municipale.

Ce texte, intitulé Pollution sonore? La majorité silencieuse en a ras-le-bol de la minorité tapageuse!, peut être lu aux adresses suivantes.

http://www.ameqenligne.com/entrevue.asp?ID=46769

http://www.rimq.qc.ca/entrevue.asp?ID=46769

haut

Tapageur du mois d'avril 2007

Nos visiteurs peuvent aller lire le numéro d'avril du Bulletin TAPAGEUR. On y parle du RQCB. Pour accéder à ce numéro d'avril 2007, cliquez sur l'hyperlien suivant :

http://www.santeautravail.net/popup.aspx?action=28&id=5927&langue=fr

Ce numéro, ainsi que les numéros précédents, sont disponibles à
l'adresse : http://www.santeautravail.qc.ca/tapageur
de même qu' à cette autre adresse :
http://www.rrsss12.gouv.qc.ca/CP-bulletins.htm

haut

Campagne 2007 contre les silencieux modifiés ?

Parmi les témoignages reçus depuis décembre dernier, un très grand nombre de personnes mentionnent l'immense problème des silencieux modifiés. On est nombreux à se plaindre de ce bruit infâme : à Montréal, Laval, Québec, Trois-Rivières, Sherbrooke, Gatineau, etc. Plusieurs ont déjà entrepris quelque chose sur une base personnelle, ce qui a eu un impact nul ou restreint. De toute évidence, il y a lieu de se regrouper pour faire face à ce genre d'agression. Car c'en est une ! Qu'on se reporte à notre section «Données de base» ou «Bagnoles sans silencieux adéquats», il est clair que ces fameux silencieux modifiés rejettent dans l'environnement au moins entre 95 et 100 décibels. En appliquant l'échelle logarithmique qui caractérise la mesure du son, on peut dire d'entrée de jeu que ces faux «silencieux», dont l'usage est illégal sauf sur des circuits de course, sont de 20 à 40 fois plus bruyants que des échappements normaux . Pas deux, pas trois, au minimum 20 fois plus bruyants. Les silencieux véritables ne sont aucunement bruyants, sauf s'ils sont perforés. Cette "mode" et ce "plaisir" qu'ont certains à conduire des voitures produisant un vacarme agressant doit cesser. Tout simplement parce que le plaisir des uns ne doit pas avoir lieu au détriment de la qualité de vie des autres. Le principe est simple, non ?

Comment ferons-nous pour que les choses changent ?

a) Certains croient que, puisque l'usage de silencieux non-conformes est illégal, les policiers devraient intercepter tous les délinquants et leur remettre une contravention. Ça ne relève que des services policiers. Les règlements sont là - ce qui est vrai.

b) D'autres croient que, beaucoup de gens ignorant la loi, il y aurait lieu de faire une campagne d'information et d'éducation.

c) D'autres remettent en question la vente libre de ces produits dont l'usage :

  1. est illégal ;
  2. est néfaste pour autrui, autant que l'était la cigarette dans les lieux publics.

d) D'autres personnes disent qu'il faut alerter l'opinion publique en élaborant ensemble des lettres pour les journaux, grands journaux, journaux de quartier ; de la sorte, les gens souffrant seuls dans leur coin pourraient s'associer à d'autres… Rejoindre le RQCB par exemple.

e) Certains sympathisants du RQCB, particulièrement irrités par le problème, font la proposition qui suit. Pourquoi ne pas prendre en note le numéro de plaque d'immatriculation des automobilistes en faute, avec le lieu, la date et l'heure où l'automobiliste circulait, et demander sur cette base aux policiers d'intervenir d'une façon très nette auprès des fautifs.

Que penser de cette dernière proposition ? Qui serait analogue à ce qui se produit lorsque quelqu'un appelle les policiers parce que des voisins troublent la paix du quartier en propulsant une musique immensément trop forte ; les gens, dans cette circonstance, donnent une simple adresse civique et les policiers en général interviennent tout de go et souvent de manière fort efficace. Dans le cas des automobiles à «silencieux» ultra-bruyants, l'adresse de la voiture n'est-elle pas justement ce numéro d' immatriculation ?

f ) Les associations de constructeurs de motos, de concessionnaires et de consommateurs ont déjà fait une recommandation allant dans le sens suivant. Étudier la possibilité que les policiers utilisent à l'avenir le sonomètre comme outil de mesure pour faire appliquer la loi. Le sonomètre ne permettrait-il pas de prendre les contrevenants directement en défaut si la loi reposait sur le respect de normes de bruit (en général 60 décibels durant le jour, 55 dB(A) la nuit) ?

Il est probable que le RQCB s'implique au cours de l'année 2007 dans une campagne autour de ce problème. Nous souhaitons que nos membres et les visiteurs du site se penchent sur la question. Il y a lieu de réfléchir avant d'agir. Nous aimerions mettre en lien les uns avec les autres les membres du RQCB voulant élaborer une stratégie sur le sujet. L'appel est lancé.

____________________

N.B. La photo au début de ce paragraphe a été empruntée au numéro du 24 avril 2007 de la version Web du Journal de Chambly. Nicolas Dubois signe un article intitulé Les silencieux modifiés des véhicules. Lire ce texte entier de la rubrique La question du lecteur en utilisant le renvoi qui suit.

http://www.hebdos.net/jdc/edition172007/articles.asp?article_id=168128

 

haut

Témoignages généraux reçus

Notre site Web comprend maintenant une section entièrement dédiée aux témoignages des adhérents, sympathisants et visiteurs. On repérera aisément cette section au menu général.

haut

Citations

« Si une grenouille, qui est un animal à sang froid, est mise dans un bocal d'eau et qu'on fait chauffer cette eau peu à peu, la grenouille s'habituera au changement de la température jusqu'à ce qu'elle meure. Elle ne se rendra jamais compte que la température a monté. Notre civilisation ressemble un peu à cela sur le plan sonore, c'est-à-dire qu'on s'est habitué à ce que le niveau sonore augmente, et à un moment donné nous aurons tous les tympans crevés. »

Auteur : Claude Schryer

extrait de: Sensibilisation au bruit ; voir: http://interact.uoregon.edu/MediaLit/WFAE/readings/schryer.htm


-----

« Le bruit c'est quelque chose d'invisible; on dit souvent que ça ne tue pas, mais ce n'est pas vrai. Dans la dernière décennie, on a répertorié entre 20 et 30 accidents mortels provoqués par le bruit. » Le plus souvent, la faute incombe aux niveaux élevés de bruit ambiant qui couvrent les avertisseurs sonores sur des véhicules; les accidents se produisent parce que les victimes n'entendent pas les véhicules approcher.

Tony Leroux, audiologiste, orthophoniste. Extrait de :

http://www.affairesuniversitaires.ca/Francais/issues/2006/novembre/_print/silence_or.html

-----

Les progrès technologiques ont amené un nouvel environnement sonore où le bruit est de plus en plus présent à moins qu'on agisse pour le limiter. Or, au Canada comme au Québec, la réglementation encadrant le bruit dans les communautés est souvent inadéquate ou inexistante. Pour limiter la prolifération du bruit et ses répercussions, il faut réduire le bruit à la source, non seulement sur une base individuelle, mais également en se dotant de normes précises qui baliseront l'utilisation d'appareils, de machineries et de véhicules produisant un niveau de bruit trop élevé.

« Les gens connaissent mal les conséquences du bruit sur leur santé, explique Louis Beaulieu, président et directeur général de l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ). Depuis longtemps déjà, nous sommes conscients des risques de la pollution de l'air, de l'eau ou des sols, mais nous oublions la pollution sonore présente dans notre environnement et à laquelle nous sommes de plus en plus exposés, jour après jour. Les répercussions du bruit sont insidieuses, non seulement sur l'audition mais également sur la qualité de vie. »

Montréal, le 5 juillet 2006 — Communiqué de Presse de L'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ) intitulé

L'ORDRE DES ORTHOPHONISTES ET AUDIOLOGISTES DU QUÉBEC (OOAQ) LANCE LES PRIX VILLES ET VILLAGES PAISIBLES

-----

" Le silence se
meurt, le bruit
prend partout
le pouvoir;
c'est la seule
calamité
écologique
dont personne
ne parle."


Alain Finkielkraut,
philosophe français

Cité par le bulletin TAPAGEUR, vol.1, no.5, édition du 15 septembre 2003.

haut

Le bruit : symptôme ?

Les choses sont liées. Il paraît évident que nous ne pourrons penser le problème de la pollution sonore en l'isolant des autres problèmes auxquels fait face l'humanité. Le bruit n'est pas seulement le bruit excessif concret constaté un peu partout. Il constitue probablement un symptôme d'une dérive dans la civilisation - dérive à définir. Et qu'est-ce qui hurlerait à travers les salves de décibels dont nous parlons dans ce site ? Nous les étayerons au fur et à mesure, avançons quelques pistes de réflexion...

Le bruit n'est-il pas aussi d'une certaine manière le tapage publicitaire ? (1)

N'est-il pas pour une part lié à cette pression massive à consommer ? (2)

Le bruit n'est-il pas multiplié par dix du fait du culte du moteur, culte influençant à vive allure la population qui se fait acheteuse de véhicules motorisés de toutes sortes, motoceci, motocela, immenses VUS et Hummers – adulés par certains, summum de l'aberration pour plusieurs ?

Le bruit ne s'accompagne-t-il pas d'une transformation de l'espace public en parc d'amusement tonitruant où la distraction voudrait primer sur tout le reste ?

Le bruit équivaut-il alors pour une part au déni des problèmes qui nous entourent ? (3).

Un certain amour du bruit ne vient-il pas de pair avec une centration sur le strict moment présent et une sorte d'étourdissement évacuant tout le reste. Où penser (l'acte de penser - qui suppose le silence) devient obsolète, démodé, où l'on se paye la traite et on rit ? (4)

EN SOMME, VISITEURS DU SITE DU RQCB, TRAVAILLER ENSEMBLE À COMBATTRE LA POLLUTION SONORE PERMETTRA POSSIBLEMENT PAR LA MÊME OCCASION D'AMÉLIORER LE MONDE DANS LEQUEL NOUS VIVONS. PARCE QUE L'ENVIRONNEMENT, C'EST AUSSI L'ENVIRONNEMENT SONORE ; ET VICE VERSA !

------------------

(1) Chacun peut observer combien la publicité a envahi l'espace public. Chacun a remarqué depuis des décennies que le volume d'un téléviseur augmentait au moment des publicités. Martelage oblige. Les émissions ne font qu'agrémenter le déroulement des publicités, en arrivent à penser plusieurs observateurs.

(2) Il y a le bruit sonore, il y a également le bruit visuel. Ces immenses publicités de Macdo le long d'une autoroute nous menant vers les montagnes, ça vous plaît ? Et une station de métro entière, tapissée de publicités de Bell Mobilité durant la période des fêtes 2006-2007, avec le castor qui ne pense qu'à une chose- acheter des téléphones et téléphoner - ça vous plaît ? On peut s'interroger. Bruit et bruit visuel ont tendance à faire équipe de plus en plus. À l'aéroport Trudeau, toute une file d'écrans qui vous assaillent pendant que vous êtes assis au casse-croûte ; et des écrans et des écrans de télé encore qui vous bombardent dans le métro montréalais ; et des écrans encore là où vous faites votre épicerie : pas de répit, de la pub en permanence et du bruit en permanence.

(3) Problèmes environnementaux au premier chef, ce sont les plus criants si l'on considère l'avenir globalement.

(4) Cinéma maison. Cinéma auto. Tout devient cinéma. Spectacle amplifié. Chacun rêvant d'être une star. Se transformant en marchandise sur laquelle attirer l'attention. Sans s'en rendre compte, c'est ce que fait peut-être tel jeune (ou moins jeune) dans sa tonitruante auto-canon. Se croire le centre du monde, tout en méconnaissant largement ce monde dans lequel il vit. Hear it ! Je vais vite et je fais du bruit, donc je suis ! Pareil raisonnement est bien dommage. Pareille chose est navrante.

haut

Bruit, marketing, publicité

Dans le site Web du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, on explique pourquoi les messages publicitaires à la télé sont effectivement d'une intensité sonore plus grande. Pour montrer ce dont il s'agit, nous reproduisons ici un seul paragraphe du document que le visiteur peut consulter à l'adresse indiquée plus bas...

Les techniques de production des annonces publicitaires

La compression sonore est une technique d'enregistrement où la trame sonore d'un message publicitaire est enregistrée à un niveau maximal et constant. Lorsque le message est diffusé dans le cadre d'une émission enregistrée à un niveau sonore normal – avec des hauts et des bas – le contraste peut faire sursauter.

Une autre méthode utilisée pour la production de messages publicitaires est la « restructuration du son ». On augmente le volume des fréquences auxquelles l'ouïe est le plus sensible et on diminue celles qui rendent les sons plus agréables à écouter. Le message publicitaire présente alors une trame sonore qui capte l'attention, ne serait‑-ce que par sa discordance – surtout si on allie la restructuration et la compression sonores.

http://www.crtc.gc.ca/frn/INFO_SHT/g3.htm

Bien au-delà de la télé, une question de fond est en jeu ici. Au nom du marketing et de la publicité, doit-on accorder le droit aux compagnies en cause de détériorer de n'importe quelle façon l'environnement sonore du public ? Le problème se pose de plus en plus dans un très grand nombre de lieux partout au Québec et plus généralement dans l'espace public au sens large.

Le Québec, au huitième rang des plus grands gaspilleurs de ressources de la planète

Nous nous demandions deux paragraphes plus haut si le problème de la pollution sonore n'était pas lié en partie à cette pression massive à consommer s'accompagnant d'un tapage excessif dans l'environnement sonore ? Pour celui ou celle qui aurait eu des doutes quant à la présence au Québec de cette pression à consommer - et ses effets néfastes pour l'avenir de notre planète -, voilà que le rapport de Harvey Mead vient déboulonner la croyance en un Québec vert. Nous sommes loin de pouvoir nous encenser collectivement à ce chapitre. « Si toute la population humaine adoptait notre mode de vie et nos habitudes de consommation actuelles, il faudrait l'équivalent de trois planètes comme la Terre pour soutenir un tel développement », a lancé Harvey Mead en conférence de presse, le 13 décembre 2007.

L'article suivant paru dans le journal La Presse fait état du rapport du commissaire au développement durable du Québec.

http://www.cyberpresse.ca/article/20071214/CPENVIRONNEMENT/712140899/1019/CPACTUALITES